Sept.
À sept ans sa soeur est morte.
Tous les sept ans, la cohorte
Des malheurs frappe à sa porte.
 
Sept.
Par le chas, dans la rotule,
L'aiguille qui déambule
Entre son sot pédoncule.
 
Sept.
L'aiguille s'est allongée,
Aiguisée puis dédoublée,
Tenant son coude brisé.
 
Sept.
Je le dis sans compassion,
S'il y a surinfection,
Ce sera l'amputation.
 
Sept.
Adieu, reine des Murènes,
Qui ne laisse qu'une obscène
Tache de sang dans l'arène.
 
Sept.
Plus que trois ou quatre années
Et, sur les cimes damnées,
Mourra Cuspide ruiné.
 
Sept.

Sihal, 16 novembre 1991