Des grandes bactéries, sans aile et sans poumon
Se gavaient des couleurs que le désert suait.
L'horizon morcelé n'était plus qu'un fluet
Grouillement de pensées sans effet ni raison.
 
Le vent savait brûler et s'apaiser ensuite
Aux neiges des amours, échappées du Grand Erg
Par les fentes séchées du ventre des icebergs,
Où le monde et le temps les laissaient prendre fuite.
 
Une pudeur en bleu, qu'égayaient trois sourires,
S'abritait sous l'ombrelle des vertus candides.
Elle jouait, tentée, près du cercle sordide,
Des songes séparé par un mur de porphyre.
 
Et les grands cols brillants, assis sur les colonnes
De cônes de rochers aux espiègles fractales,
Ordonnaient le chaos, répandaient dans le val
Le feu de leur blancheur sur le lit monotone.

Sihal, 27 octobre 1991