Ce visage si haut,
Vers qui je tends la main.
La neige sous mon dos,
Douleur... La mort ? Parfum...
Et ma jambe en morceaux.
 
La foule... On m'aide, on m'aime ?
De tous, l'ami, voisin,
Et de l'inconnu même,
J'éprouve un grand besoin.
Je blanchis, je suis blême.
 
Elle est penchée sur moi.
"Mais je vivrai, tu sais."
"Tu ne subiras pas,"
"Subiras plus jamais,"
"Ce qui t'a pris ta joie."
 
On me pique le bras,
Découpe les habits,
Soutient ; Oh ! Je me bats,
Mais Morphine a compris,
Et m'invite en ses draps.
 
Blanc... Ta blouse, ta voix...
Tu as des yeux aimables,
Mais je ne sais pourquoi
Tu as d'invraisemblables
Lèvres au goût sournois.
 
Trousseau, bel hôpital,
Scintillant de lumières.
Qu'ai-je donc fait de mal,
Moi, qui serai derrière,
Pendu à un bocal ?
 
Elle est penchée sur moi.
Quand les laissera-t-on ?
Elle est blanche et s'assoit.
Il a peur, se morfond.
Ils sont tous les deux là.
 
Ô ma soeur disparue,
Sais-tu combien je t'aime ?
Vois-tu mon coeur tendu ?
Je te sens, vie extrême,
Là, tout près, détendue.
 
Dix fois je suis passé
Là où on ne vit plus.
Vidé, anesthésié,
J'ai tout pris, rien rendu,
Pour dix fois t'approcher.
 
La femme que j'aurai,
Je le jure, soeurette,
Pour toi je l'aimerai.
Et si, - mais je m'entête -
Vos doux prénoms rimaient ?

Hervé Châtelier - 13 octobre 1991