thumbnail  Ammonites et autres spirales - Cunningtoniceras inerme thumbnail  Ammonites et autres spirales - Cunningtoniceras inerme thumbnail  Ammonites et autres spirales - Cunningtoniceras inerme

pointeur Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Cunningtoniceras inerme

Cunningtoniceras inerme (Pervinquière 1907)

Étage

Cénomanien (-96 à -92 millions d'années) moyen

Localité

Indre-et-Loire - France
Indre-Et-Loire

Dimensions

Diamètre = 7,4 cm (2.91")

Collection

Patrice Ferchaud

Commentaire

Index de zone à l’extrême base du Cénomanien moyen.
Au stade adulte Cunningtoniceras inerme a une allure d’Acanthoceras, mais les tours sont moins recouvrants (un sixième seulement), moins hauts et plus larges. La région ventrale porte des côtes intercalaires - ventrales uniquement - portant chacune un tubercule siphonal. Ce caractère disparaît subitement au delà d’un diamètre de 55 à 85 mm et les stades suivants sont homéomorphes des variants robustes à faible densité costale d’Acanthoceras rhotomagense. Il y a également un ensemble de variations entre Cunningtoniceras inerme et Cunningtoniceras cunningtoni (SHARPE), mais la première espèce se distingue par une section plus quadratique (moins déprimée), un taux d’accroissement moindre, plus de côtes primaires (jusqu’à 20 par tour), une tuberculation latéro-ventrale moins exagérément proéminente et des costules ventrales et tubercules siphonaux plus nombreux. [d’après Kennedy in Morel, 2015]

Fiches liées

pointeur Cliquez sur les tiroirs pour les ouvrir/fermer

Cunningtoniceras inerme

Cunningtoniceras cunningtoni

Classification

Genre :

Cunningtoniceras Collignon 1937

Cénomanien moyen à supérieur.
Dérive d’Acanthoceras à ventre multituberculé dû à l’existence de côtes divisées au niveau du tubercule latéro-ventral interne ou d’intercalaires portant des tubercules latéro-ventraux externes et siphonaux.
Les tubercules latéro-ventraux internes tendent à migrer vers l’extérieur et à former de grandes cornes dirigées latéralement. Quasi-homéomorphe d’Euomphaloceras, ce genre reste lié à Acanthoceras, entre autres par ses sutures à selle externe quadratique.

Sous-famille :

Acanthoceratinae De Grossouvre 1894

Cénomanien inf. à Turonien moy.
Formes dont certaines ont des tubercules dominants et d’autres des côtes dominantes, toutes possédant des tubercules siphonaux au moins à certains stades de croissance.

Famille :

Acanthoceratidae De Grossouvre 1894

Albien sup. à Coniacien.
Explosion évolutive à partir du Cénomanien. Tuberculation généralement très forte. Au moins un tubercule ombilical et un latéro-ventral dans la plupart des genres. Pour certains cependant, la costulation domine la tuberculation. Pour d’autres, l’ornementation peut-être très atténuée ou même absente du tour externe. Enroulement généralement évolute. Section comprimée à très déprimée. Dimorphisme sexuel matérialisé seulement par la taille.

Super-famille :

Acanthoceratoidea Grossouvre 1894

Albien inférieur à Maastrichtien.
Formes typiquement fortement costulées tendant à développer une tuberculation proéminente, mais incluant aussi une large variété d’autre types.

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2015. Kennedy, W., J.
Les ammonites
in Stratotype Cénomanien - Museum National d’Histoire Naturelle & Biotope (Patrimoine Géologique ; 6)
p 139, fig 132D, E (=Cunningtoniceras inerme (PERVINQUIERE, 1907))

2015. Kennedy, W., J. & Gale, A., S.
Upper Albian and Cenomanian ammonites from Djebel Mrhila, Central Tunisia
in Revue de Paléobiologie - 34 (2) - Muséum d’Histoire Naturelle de la ville de Genève
p 284, pl XIV, fig 4, pl XV, fig 1, pl XVI, fig 7, pl XVII, fig 1, pl XX, fig 1 (=Cunningtoniceras inerme (PERVINQUIÈRE, 1907)) - lien

2014. Robaszynski, F., Amédro, F., Devalque, C. & Matrion, B.
Le Turonien des massifs d’Uchaux et de la Cèze (S.E., France) - Migration globale d’ammonites et conséquences sur la zonation internationale, rudistes et corrélations entre les massifs
in Mémoires de la Classe des Sciences - Collection in-4°, IVe série, tome 2, No 2095 - Académie Royale de Belgique
p 136, pl 1 - lien

1994. Kennedy, W., J.
Cenomanian Ammonites from Cassis, Bouches-du-Rhône, France
in Palaeopelagos - Special pulication 1 - Roma : C.S.A., Università "La Sapienza"
p 227, pl 9 (=Cunningtoniceras inerme (PERVINQUIERE, 1907))

1993. Kennedy, W., J. & Juignet, P.
A revision of the ammonite faunas of the type Cenomanian. 4. Acanthoceratinae (Acompsoceras, Acanthoceras, Protacanthoceras, Cunningtoniceras and Thomelites)
in Cretaceous Research - 14.2 - Academic Press Inc. (London) / Elsevier
p 176, pl 22-24, 27-28

1990. Kennedy, W., J. & Cobban, W., A.
Cenomanian ammonite faunas from the Woodbine Formation and lower part of the Eagle Ford Group, Texas
in Palaeontology - Vol. 33, part 1 - The Palaeontological Association
p 128 - lien

1987 (2e édition). Doré, F.
Guide géologique "Normandie, Maine"
in Guides Géologiques Régionaux - Masson & Cie, éditeurs
pl 9, fig 2. (non A. rhotomagense confusum)

1987. Wright, C., W. & Kennedy, W., J.
The Ammonoidea of the Lower Chalk. Part 2.
in Palaeontographical Society Monographs - Issue 573, part of Volume 139 - The Palaeontographical Society, London
pl 52, 53, text-fig 74, 75, 79 - lien

1985. Zaborski, P., M., P.
Upper Cretaceous ammonites from the Calabar region, south-east Nigeria
in Bulletin Natural History Museum London (Geol.) - Vol. 39, No 1 - The Natural History Museum
p 40, fig 44a, b (=Euomphaloceras inerme (PERVINQUIERE, 1907)) - lien

1972. Thomel, G.
Les Acanthoceratidae cénomaniens des chaînes subalpines méridionales
in Mémoire de la Société Géologique de France - Nouvelle série - Tome LI - Feuilles 1-13 - No 116 - Centre National de la Recherche Scientifique
p 147 pars., non pl LXXIX (=Acnathoceras (Acanthoceras) sowerbyi nov. sp.), p 158, pl LXXVIII (=Acanthoceras vergonsense nov. sp.), non pl LXXIX

1971. Kennedy, W., J.
Cenomanian ammonites from Southern England
in Special Papers in Palaeontology - Nb 8 - The Palaeontological Association
p 94, pl 59, 61, 62, 64 (=Euomphaloceras inerme (Pervinquière)) - lien

1871-1872. Schlüter, C.
Cephalopoden der oberen deutschen Kreide - 1
in Palaeontographica - 21 - E. Schweizerbart’sche Verlagsbuchhandlung, Stuttgart
pars. p 15, pl VII, fig 3 (non Ammonites rotomagensis, DEFRANCE) - lien

1854. Sharpe, D.
Description of the fossil remains of Mollusca found in the chalk of England. Part II. Cephalopoda.
The Palaeontographical Society
p 34, pl XV (=Ammonites sussexiensis Mantell)

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 23 juin 2020 - Fiche générée le 17 octobre 2020 - 1ère publication le 27 mars 2019