thumbnail  Ammonites et autres spirales - Homoeoplanulites sp. m thumbnail  Ammonites et autres spirales - Homoeoplanulites sp. m thumbnail  Ammonites et autres spirales - Homoeoplanulites sp. m

pointeur Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Homoeoplanulites sp. m

Homoeoplanulites sp. (m)

Étage

Callovien (-160 à -154 millions d'années) inférieur

Localité

Maine-Et-Loire - France
Maine-Et-Loire

Dimensions

Diamètre = 2,55 cm (1.00")

Commentaire

Zone à Gracilis probable.
Microconque de très petite taille, qui semble être au stade de croissance "Siemiradzkia" décrit par Mangold (voir plus bas), néanmoins sans constrictions, avec un péristome juvénile à apophyses courtes.

Classification

Genre :

Homoeoplanulites Buckman 1922

Bathonien supérieur à Callovien moyen.
Genre dimorphique regroupant macroconques (ex-Parachoffatia Mangold) et microconques (Homoeoplanulites str. s.), issus du couple Procerites (M)-Siemiradzkia (m). Le macroconque se distingue de Procerites str. s. par la différenciation plus marquée des côtes primaires et secondaires. Le microconque se distingue de Siemiradzkia par la présence de constrictions, le développement moins accentué des parabolae et une loge d’habitation ornée de côtes nombreuses, non épaissies.
Les microconques ont des côtes primaires rectiradiées à prorsiradiées, accompagnées de côtes secondaires parfois rursiradiées, et sont costulés jusqu’au péristome adulte portant un léger col et des apophyses. Les macroconques sont variocostés, possèdent de faibles côtes paraboliques et constrictions dans les tours internes et moyens ; ils perdent progressivement leur ornementation sur les tours externes. [Énay & Howarth 2019]. Mangold (1970, 2012 in Mangold & al.) en donne une description plus détaillée. Les microconques présentent 4 stades ontogénétiques :
1) stade lisse, de section arrondie, d’un diamètre de quelques millimètres ;
2) apparition de côtes et noeuds paraboliques ; des côtes ombilicales simples alternent avec des côtes dichotomes ; des constrictions peuvent segmenter les tours ;
3) stade "Siemiradzkia" avec diminution puis disparition des formations paraboliques au début de la chambre ; côtes ombilicales simples et bifides ; constrictions ; péristome juvénile à apophyses courtes ;
4) stade adulte marqué par la disparition complète des parabolae ; côtes ombilicales épaissies toutes bi- ou trifurquées et présence de côte ventrales libres ; tours segmentés par des constrictions ; déroulement de la chambre ; péristome à apophyses jugales bien développées.
Chez les macroconques, les stades 1 à 3 sont réduits aux tours très internes, au profit du stade adulte plus long, caractérisé par de fortes côtes ombilicales à division en 3 ou 4 côtes secondaires auxquelles peuvent s’adjoindre des côtes ventrales libres. Les constrictions sont toujours bien exprimées. La chambre occupe 3/4 de tour et le péristome est simple et peu sinueux. Sutures très découpées, avec un lobe externe aussi profond que le lobe latéral, trifide, symétrique. Lobe suspensif bien développé, rétracté, à nombreux éléments auxiliaires.

Sous-famille :

Zigzagiceratinae Buckman 1920

Bajocien sup. à Callovien inf.
Dérivent des Leptosphinctinae à l’ouest de la Téthys.
Caractérisés par un stade zigzag (i.e. défini par Zigzagiceras zigzag), au moins sur les premiers tours, suivi généralement d’un stade à parabolae. Suture cloisonnaire très découpée. Lobe suspensif souvent rétracté. Dimorphisme sexuel prononcé marqué par la taille et le péristome. [Mangold]

Famille :

Perisphinctidae Steinmann 1890

Bajocien moy. à Tithonien.
Tronc principal de la super-famille construit autour du genre Perisphinctes. Typiquement aplaties, bien qu’il existe certaines formes très renflées. Côtes simples, bi- ou trifurquées. Macroconques souvent géants, longidomes, à loge d’habitation lisse ou ornée de côtes distantes. Microconques de petite taille, munis d’apophyses et entièrement costulés. Lobe suspensif rétracté. Famille cosmopolite, mais majoritairement téthysienne et pacifique.

Super-famille :

Perisphinctoidea Steinmann 1890

Bajocien inférieur (zone à Humphresianum) à Hauterivien supérieur-Barrémien inférieur.
Grand groupe comprenant des morphologies très variées, les plus typiques et récurrentes étant les formes planulatiformes évolutes à côtes tranchantes et divisées. Autour gravitent d’autres formes, à enroulements cadicônes, sphaerocônes, voire oxycônes, ornementation coronatiforme à grossièrement cunéiforme, aboutissant à beaucoup d’homoéomorphies internes ou externes à la super-famille. Le dimorphisme est répandu, les macroconques présentant une ouverture simple et parfois une très grande taille, les microconques pouvant être très différents, parfois nains, planulatiformes ou à enroulement excentrique, l’adulte portant, sauf exception, des apophyses jugales. La selle latérale interne n’est pas divisée par un lobe Un, sauf chez les Parkinsoniinae. [Enay & Howarth 2019, Howarth 2017]

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2019. Énay, R. & Howarth, M., K.
Part L, Revised, Volume 3B, Chapter 7: Systematic Descriptions of the Perisphinctoidea
in Treatise Online - No 120 - Paleontological Institute, University of Kansas
- lien

2017. Metodiev, L. & Sapunov, I.
The ammonite zones of the Bathonian in Bulgaria
in Geologica Balcanica - 46 (2)
- lien

2012. Mangold, C., Martin, A. & Prieur, A.
Les Périsphinctidés du Bathonien moyen et supérieur du Mâconnais (Saône-et-Loire, France)
in Documents des Laboratoires de Géologie de Lyon - No 169 - U.F.R. des Sciences de la Terre - Université Claude Bernard - Lyon I
- lien

2010. Zatoń, M.
Bajocian - Bathonian (Middle Jurassic) ammonites from the Polish Jura.
in Palaeontographica Abteilung A - Vol. 292, Issues 4-6 - E. Schweizerbart’sche Verlagsbuchhandlung, Stuttgart
- lien

2009. Branger, P.
Buffevent (Deux-Sèvres), une nouvelle coupe de référence pour la base du Callovien
in Nature entre Deux Sèvres - No 2 - Association Deux-Sèvres Nature Environnement

2006. Topchishvili, M., Lominadze, T., Tsereteli, I., Todria, V. & Nadareishvili, G.
Stratigraphy of the Jurassic deposits of Georgia
in Proceedings of the Georgian Academy of Sciences - New series - Vol. 122 - A. Janelidze Geological Institute
- lien

2003. Thierry, J.
Les ammonites du Bathonien-Callovien du Boulonnais : biodiversité, biostratigraphie et biogéographie
in Géobios - Vol. 36 (2003) - Editions scientifiques et médicales Elsevier SAS
- lien

2001. Kiselev, D., N.
Zones, subzones and biohorizons of the Central Russia Middle Callovian
in Pedagogical University of Yaroslavl - Stratigraphy Paleontology Special Papers - N° 1 - Pedagogical University of Yaroslavl

1996. Mangold, C., Marchand, D., Thierry, J. & Tarkowski, R.
Les ammonites de l’oolithe de Balin (Pologne) : nouvelles données et réinterprétation stratigraphique
in Revue de Paléobiologie - Volume 15, No 1 - Muséum d’Histoire Naturelle de la ville de Genève

1995. Mönnig, E.
Der Macrocephalen Oolith von Hildesheim
Roemer-Museum und Autoren

1994. Dietl, G.
Der hochstetteri-Horizont - ein Ammonitenfaunen-Horizont (Discus-Zone, Ober-Bathonium, Dogger) aus dem Schwäbischen Jura
in Stuttgarter Beiträge zur Naturkunde - Serie B - (Geologie und Paläontologie) - Nr. 202 - Staatliches Museum für Naturkunde, Stuttgart

1994. Fischer, J.-C. (coord.) & al.
Révision critique de la paléontologie française d’Alcide d’Orbigny - Volume I - Céphalopodes jurassiques
Masson

1993. Besnosov, N., V. & Mitta, V., V.
Ammonites du Bajocien supérieur et du Bathonien du Caucase septentrional et d’Asie centrale [en Russe]
Institut russe de recherches géologiques pétrolifères, edition "Nedra", Moscou

1992. Callomon, J., H., Dietl, G. & Niederhöfer, H.-J.
On the true stratigraphic position of Macrocephalites macrocephalus (Schlotheim, 1813) and the nomenclature of the standard Middle Jurassic "Macrocephalus Zone"
in Stuttgarter Beiträge zur Naturkunde - Serie B - (Geologie und Paläontologie) - Nr. 185 - Staatliches Museum für Naturkunde, Stuttgart

1991. Page, K., N.
Ammonites
in Martill, D., M. & Hudson, J., D. - Fossils of The Oxford Clay - Chapter 4 - The Palaeontological Association

1988. Cox, B., M.
English Callovian (middle Jurassic) Perisphinctid ammonites
in Monograph of the Palaeontographical Society - No 575, issued as part of Volume 140 for 1986 - The Palaeontographical Society - London

1985. Schlegelmilch, R.
Die Ammoniten des Süddeutschen Dogger
Gustav Fischer Verlag - Stuttgart - New York

1984. Cariou, E.
Les Reineckeiidae de la Téthys occidentale - Dimorphisme et évolution - Etude à partir des gisements du centre-ouest de la France
in Documents des laboratoires de géologie de la Faculté des Sciences de Lyon - H.S. 8, fasc. 1 (texte), fasc. 2 (planches) - Département des Sciences de la Terre - Faculté des Sciences de Lyon
- lien

1980. Galácz, A.
Bajocian and Bathonian ammonites of Gyenespuszta, Bakony Mts, Hungary
in Geologica Hungarica - Fasc. 39 - Budapestini : Academia Scientarum Ungarica

1980. Thomel, G.
Ammonites
Serre

1970. Mangold, C.
Les Perisphinctidae (Ammonitina) du Jura méridional au Bathonien et au Callovien
in Documents des laboratoires de géologie de la Faculté des Sciences de Lyon - N°41 - Fascicule 2 - Département des Sciences de la Terre - Faculté des Sciences de Lyon
- lien

1969. Hahn, W.
Die Perisphinctidae STEINMANN (Ammonoidea) des Bathoniums (Brauner Jura ε) im südwestdeutschen Jura
in Jahresheft des Geologischen Landesamtes in Baden-Württemberg - Band 11 - Freiburg im Dreisgau

1958. Collignon, M.
Atlas des fossiles caractéristiques de Madagascar - Fascicule II - Bathonien Callovien
Service Géologique Tananarive

1951-1958. Arkell, W., J.
Monograph of the English Bathonian Ammonites
The Palaeontographical Society
Part VIII (1958)

1932. Corroy, G.
Le Callovien de la bordure orientale du Bassin de Paris - Mémoires pour servir à l’explication de la carte géologique détaillée de la France
Ministère des Travaux Publics

1931. Spath, L., F.
Revision of the Jurassic Cephalopod fauna of Kachh (Cutch). Part IV.
in Memoirs of the Geological Survey of India - Vol. IX, Memoir No. 2 - Geological Survey of India, Calcutta

1924. Roman, F. & Brun (de), P.
Études sur le Callovien de la vallée du Rhône - Monographie de la faune callovienne de Naves près Les Vans (Ardèche)
in Roman, F. - Travaux du Laboratoire de Géologie de la Faculté des Sciences de Lyon - Mémoire 5 (1) - Laboratoire de Géologie de la Faculté des Sciences de Lyon
- lien

1923-1925. Buckman, S., S.
Type Ammonites - V
Wesley & Son, London
- lien

1923. Lissajous, M.
Étude sur la faune du Bathonien des environs de Mâcon. Première partie
in Roman, F. - Travaux du Laboratoire de Géologie de la Faculté des Sciences de Lyon - Ancienne série. Fasicule III, mémoire 3 - Laboratoire de Géologie de la Faculté des Sciences de Lyon
- lien

1922-1923. Buckman, S., S.
Type Ammonites - IV
Wesley & Son, London
- lien

1915. Loczy, L.
Monographie der Villányer Callovien-Ammoniten
in Geologica Hungarica - T. I, Fasc. 3-4 - Budapestini : Academia Scientarum Ungarica

1886-1887. Quenstedt, F., A.
Die Ammoniten des Schwäbischen Jura - II. Band Der Braune Jura
Schweizerbart’sche Verlagshandlung (E. Koch) - Stuttgart

1849. Quenstedt, F., A.
Atlas zu den Cephalopoden
in Petrefactenkunde Deutschlands - Vol. 1. Die Cephalopoden - Universität Tübingen
- lien

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Contenu révisé le 20 avril 2022 - Fiche générée le 9 mai 2022 - 1ère publication le 9 février 2022