thumbnail  Ammonites et autres spirales - Oraniceras gyrumbilicum thumbnail  Ammonites et autres spirales - Oraniceras gyrumbilicum thumbnail  Ammonites et autres spirales - Oraniceras gyrumbilicum

pointeur Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Oraniceras gyrumbilicum

Oraniceras gyrumbilicum (Quendstedt 1887) (M)

Étage

Bathonien (-164 à -160 millions d'années) inférieur

Localité

Nièvre - France
Nievre

Dimensions

Diamètre = 6,7 cm (2.64")

Commentaire

Tours internes entièrement cloisonnés. L’impression de déroulement sur la photo en fin de dernier tour est un leurre. Il y a un manque au niveau du mur ombilical à cet endroit.

Espèce de la sous-zone à Macrescens, où se cantonne le genre. En France, elle est cité dans la Nièvre, les Alpes et en Lorraine.
Forme macroconque atteignant a priori la plus grande taille du genre, aux alentours de 400 mm. Les tours très internes sont déprimés, arrondis, donnant à la coquille un aspect planorbicône. L’omblic est alors plutôt large. Les côtes internes sont tranchantes, prorsiradiées, bifurquant à mi-flanc. Dans les tours moyens, la coquille est oxycône, involute, avec un ombilic étroit. La section élevée à flancs convergents, forme un ventre étroit, mais non tranchant. A ce stade, l’ornementation est uniquement faite de côtes externes épaisses et arrondies interrompues par un sillon siphonal. La coquille adulte est involute, oxycône, comprimée, avec une section du tour triangulaire, sans aucune ornementation. L’ombilic est étroit avec un mur abrupt et un rebord arrondi. La ligne de suture montre des selles bien développées, un lobe externe plus large que le lobe latéral, une selle externe bien plus large que la selle latérale, qui est découpée par 6 lobes auxliaires. L’espèce diffère d’O. fretensis (WETZEL) par son ombilic plus étroit, ses flancs plus convergents et son ventre plus étroit. O. wuerttembergicum (OPPEL) est une forme microconque de beaucoup plus petite taille, moins involute, moins discocône. [Zatoń 2010]
La costulation de wuerttembergicum est aussi moins effacée à taille équivalente et son déroulement, lié au stade adulte, est nettement plus précoce.

Fiches liées

pointeur Cliquez sur les tiroirs pour les ouvrir/fermer

Oraniceras gyrumbilicum

Oraniceras wuerttembergicum

Classification

Genre :

Oraniceras Flamand 1911

Bathonien inférieur, sous-zone à Macrescens.
Formes involutes comprimées. Tours internes et moyens ornés de côtes denses divisées et nombreuses intercalaires. Chez certains spécimens, une pseudo-carène peut remplacer la bande ventrale aussi bien sur le test que sur le moulage interne. Sutures simplifiées. Les macroconques sont de grande taille, discoïdes, avec une costulation primaire qui s’efface précocement, une costulation secondaire vestigiale qui persiste plus longtemps mais finit aussi par disparaître. Les microconques ont un péristome sinueux. [Énay & Howarth 2019]

Famille :

Parkinsoniidae Buckman 1920

Bajocien sup. à Bathonien sup. (et même Callovien moy. avec les Parapatoceras).
Costulation tranchante interrompue sur le ventre par une bande ou un sillon lisse. Des tubercules se développent usuellement au point de bifurcation. Sutures relativement simples, au lobe suspensif peu rétracté.

Super-famille :

Perisphinctoidea Steinmann 1890

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2020. Jaffré, R. (coord.)
Fiches d’aide à la détermination des ammonites jurassiques et crétacées - tome V
Association Géologique Auboise
p 59, fiche no 24 Bat. (=Parkinsonia (Gonolkites) gyrumbilica QUENSTEDT, 1886 morphe macroconque)

2019. Énay, R. & Howarth, M., K.
Part L, Revised, Volume 3B, Chapter 7: Systematic Descriptions of the Perisphinctoidea
in Treatise Online - No 120 - Paleontological Institute, University of Kansas
p 17, fig 12c-d (=Oraniceras gyrumbilica (QUENSTEDT)) - lien

2017. Dietze, V., Franz, M., Kutz, M. & Waltschew, A.
Stratigraphy of the Middle Jurassic Sengenthal Formation of Polsingen-Ursheim (Nördlinger Ries, Bavaria, Southern Germany)
in Palaeodiversity - 10(1) - Staatliches Museum für Naturkunde Stuttgart
p 52, 60, pl 8, fig 4, 5 (=Oraniceras gyrumbilicum (QUENSTEDT, 1886)) - lien

2015. Mitta, V., V.
Genus Oraniceras (Parkinsoniidae, Ammonoidea) from the Lower Bathonian of Southern European Russia
in Paleontological Journal - 49 (6) - MAIK Nauka/Interperiodica. Springer
p 595, 596 (=Oraniceras gyrumbilicum (QUENSTEDT)) - lien

2014. Dietze, V., Schweigert, G. & Dietl, G.
Chrono-/Biostratigraphie im Mitteljura von SW-Deutschland. 1. Teil: Bajocium
in Jh. Ges. Naturkde, Württemberg - 167
p 193 (=Oraniceras gyrumbilicum (QUENSTEDT)) - lien

2010. Zatoń, M.
Bajocian - Bathonian (Middle Jurassic) ammonites from the Polish Jura.
in Palaeontographica Abteilung A - Vol. 292, Issues 4-6 - E. Schweizerbart’sche Verlagsbuchhandlung, Stuttgart
p 159, pl 12E, F, text-fig 10G, 13C (=Parkinsonia (Oraniceras) gyrumbilica (QUENSTEDT 1887)) - lien

2007. Dietze, V., Schweigert, G., Callomon, J., H., Dietl, G. & Kamitzke, M.
Der Mitteljura des Ipf-Gebiets (östliche Schwäbische Alb, Süddeutschland). Korrelation der süddeutschen Ammoniten-Faunenhorizonte vom Ober-Bajocium bis zum Unter-Callovium mit Südengland und Frankreich
in Zitteliana - A47 - Bayerischen Staatssammlung für Paläontologie und Geologie
p 112, (=Oraniceras gyrumbilicum (QUENSTEDT) [M])

2007. Mitta, V., V. & Besnosov, N., V.
Jurassic System - Cephalopods
in Palaeontological Atlas of Phanerosoic faunas and floras of Uzbekistan - Volume II. Mesozoic and Cenozoic (Jurassic, Cretaceous, Palaeogene) - Republic of Uzbekistan State Committee on Geology and Mineral Resources
p 29, pl 10, fig 1, 2 (=Oraniceras gyrumbilicum (QUENSTEDT, 1887))

2006. Dietze, V. & Dietl, G.
Feinstratigraphie und Ammoniten-Faunen-horizonte im Ober-Bajocium und Bathonium des Ipf-Gebietes (Schwäbische Alb, Südwestdeutschland)
in Stuttgarter Beiträge zur Naturkunde - Serie B - (Geologie und Paläontologie) - Nr. 360 - Staatliches Museum für Naturkunde, Stuttgart
p 14, 17, 20, 21, 25, 30, abb 10 (=Oraniceras gyrumbilicum (QUENSTEDT) [M]) - lien

2006. Repin, I., C., Zakharov, V., A., Meledina, S., V. & Nalniaeva, T., I.
Atlas des mollusques du Jurassique de Pechora [en Russe]
in Bulletin du fonds de collection paléontologique et lithologique - No 3 - Institut de Recherches Pétrolifères et Gazières de l’Union, Edition "Nedra", Saint-Petersbourg
?cf. p 82, pl 7, fig 1 (?=Oraniceras cf. gyrumbilicum (QUENSTEDT, 1886))

2005. Schlögl, J., Rakús, M., Mangold, C. & Elmi, S.
Bajocian - Bathonian ammonite fauna of the Czorsztyn Unit, Pieniny Klippen Belt (Western Carpathians, Slovakia); its biostratigraphical and palaeobiogeographical significance
in Acta Geologica Polonica - Vol. 55 (2005), No. 4 - Université de Varsovie
pl 14, fig 1, 2 (=Parkinsonia (Gonolkites) gyrumbilica (QUENTSTEDT, 1887)) - lien

2000. Besnosov, I., V. & Mitta, V., V.
Géologie jurassique et ammmonites des Grands Balkans (ouest du Turménistan) [en Russe]
in Bulletin du fonds de collecte de l’institut Russe pour la recherche géologique et pétrolière - No 5 - Ministère des ressources naturelles de l’académie des sciences de Russie
p 17, 74, pl 6, fig 5, 6, pl 8, fig ?2, 3 (=Oraniceras gyrumbilicus (QUENSTEDT))

1993. Besnosov, I., V. & Mitta, V., V.
Ammonites du Bajocien supérieur et du Bathonien du Caucase septentrional et d’Asie centrale [en Russe]
Institut russe de recherches géologiques pétrolifères, edition "Nedra", Moscou
p 208, pl 46, fig 1, 2 (=Oraniceras gyrumbilicus (QUENSTEDT), 1887)

1992. Poirot, E.
Le Bajocien (pars.) et le Bathonien de Lorraine centrale. Biostratigraphie - Paléontologie. Diplôme de recherches doctorales
Université de Nancy I
p 88, pl V, fig 1, 2, pl VI, fig 1-3, pl VII, fig 1 (=Parkinsonia (Gonolkites) gyrumbilica (QUENSTEDT) 1858)

1985. Schlegelmilch, R.
Die Ammoniten des Süddeutschen Dogger
Gustav Fischer Verlag - Stuttgart - New York
p 96, taf 35, fig 2 (=Parkinsonia (Oraniceras) gyrumbilicus (QU. 1886) holotype)

1983. Sandoval, J.
Bioestratigrafía y palentología (Stephanocerataceae y Perisphinctaceae) del Bajocense y Bathonense en las Cordilleras Béticas - Tesis
Granada : Universidad de Granada
p 316, lam 25, fig 3, text-fig 110F (=Parkinsonia (Oraniceras) gyrumbilica (QUENSTEDT, 1887)) - lien

1975. Kutuzova, V., V.
Nouvelles données sur la stratigraphie du Mésozoïque des régions pétrolifères et gazifères du sud de l’U.R.S.S. [en Russe]
in Travaux de l’Institut de Recherche Géologique et Pétrolifère de l’Union - No 171 - Institut de Recherche Géologique et Pétrolifère de l’Union (VNIGNI)
p 99, pl XV, fig 1, pl XVI, fig 2, pl XVIII, fig 2, pl XIX, fig 1 (=Parkinsonia (Oraniceras) gyrumbilica (QUENSTEDT))

1970. Hahn, W.
Die Parkinsoniidae S. BUCKMAN und Morphoceratidae HYATT (Ammonoidea) des Bathoniums (Brauner Jura ε) im südwestdeutschen Jura
in Jahresheft des Geologischen Landesamtes in Baden-Württemberg - Band 12 - Freiburg im Dreisgau
p 18, abb 3-5, taf 1, fig 1-3, taf 2, fig 1 (=Parkinsonia (Oraniceras) gyrumbilica (QUENSTEDT))

1967. Sturani, C.
Ammonites and stratigraphy of the Bathonian in the Digne-Barrême area (south-eastern France, dépt. Basses-Alpes)
in Bollettino della Società Geologica italiana - Vol. 5, no 1 - Società Geologica Italiana
?p 34, pl 6, fig 7, pl 10, fig 1 (non Parkinsonia (Oraniceras) wuerttembergica (OPPEL))

1958. Westermann, G.
Ammoniten-Fauna und Stratigraphie des Bathonien NW-Deutschlands
in Beihefte zum Geologischen Jahrbuch - Heft 32 - Geologischen Landesanstalten der Bundesrepublik Deutschland
p 71, taf 29, fig a, b (=Parkinsonia (Oraniceras) württembergica gyrumbilica (QUENSTEDT, 1886/7))

1950. Wetzel, W.
Fauna und Stratigraphie der Wuerttembergica-Schichten Insbesondere Norddeutschlands
in Palaeontographica Abteilung A - Band A099 - E. Schweizerbart’sche Verlagsbuchhandlung, Stuttgart
p 75 (=Parkinsonia compressa (QU.) gyrumbilica Qi. (1886/7)), p 74, taf VIII, fig 5 (non Parkinsonia compressa (QU.) wuerttembergica OPPEL, emend. NICOLESCO 1928)

1927. Nicolesco, C., P.
Étude monographique du genre Parkinsonia
Société Géologique de France
pars. p 60, text-fig 35, pl XVI, fig 20 seulement (non Parkinsonia compressa QUENST. var. wuerttembergica OPP. emend. NICOLESCO)

1886-1887. Quenstedt, F., A.
Die Ammoniten des Schwäbischen Jura - II. Band Der Braune Jura
Schweizerbart’sche Verlagshandlung (E. Koch) - Stuttgart
p 609, taf 72, fig 12, 45 (=Ammonites parkinsoni compressus gyrumbilicus), p 608, pl 72, fig 14 (=Ammonites parkinsoni compressus), p 611, taf 73, fig 2 (=Ammonites parkinsoni laevissimus), p 612, taf 73, fig 1 (=Ammonites parkinsoni foveatus)

1878. Bayle, E.
Explication de la carte géologique de la France. Tome quatrième. Atlas, première partie : fossiles principaux des terrains
Imprimerie Nationale
pl LXIX, fig 1 seulement (non Parkinsonia wurtembergica OPPEL, sp.) - lien

1858. Quenstedt, F., A.
Der Jura
Laupp
p 471 (=Ammonites parkinsoni compressus)

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 2 août 2020 - Fiche générée le 2 août 2020 - 1ère publication le 2 août 2020