thumbnail  Ammonites et autres spirales - Neocosmoceras rerollei thumbnail  Ammonites et autres spirales - Neocosmoceras rerollei thumbnail  Ammonites et autres spirales - Neocosmoceras rerollei

pointeur Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Neocosmoceras rerollei

Neocosmoceras rerollei (Paquier 1900)

Étage

Berriasien (-135 à -131 millions d'années) moyen

Localité

Gard - France
Gard

Dimensions

Diamètre intercostal = 8,9 cm (3.50")

Commentaire

Diamètre pris entre les côtes et tubercules (sinon 9,7 cm). Individu semblant assez proche du N. sayni figuré par Guy (2015, pl. A, fig. 3) qui a une densité de costulation légèrement supérieure, les deux semblant faire transition entre les deux morphologies (rerollei ←→ sayni).

Espèce du Berriasien moyen et supérieur, de la sous-zone à Privasensis à la sous-zone à Paramimounum.
Neocosmoceras à ornementation subadulte et adulte régulièrement vigoureuse, espacée, essentiellement faite de grosses côtes trituberculées avec intercalation, de distance en distance, de fines côtes courtes, surtout des tronçons périphériques qui naissent à la hauteur d’un tubercule latéral sans y être nettement connectés et se terminant, eux aussi, en tubercules latéro-ventraux claviformes recourbés vers l’arrière. Dans les tours internes, les côtes sont simples, fines et droites, non tuberculées en deça de 5-7 mm, puis apparaissent les tubercules latéraux saillants, un peu arrondis, bulliformes ; un tour après apparaissent les tubercules péri-ombilicaux. L’espèce ressemble beaucoup à Neocosmoceras sayni SIMIONESCU, les différences ne portant que sur le nombre de côtes trituberculées sur le dernier tour (une quinzaine chez rerollei, une vingtaine chez sayni), la rareté des côtes secondaires chez rerollei, alors moins longues, plus grossières, pourvues de tubercules latéro-ventraux, et l’apparition précoce, toujours chez rerollei, de fort tubercules latéraux qui précèdent nettement celle des tubercules ombilicaux. [d’après Mazenot 1939, Guy 2015]

Ressources

Holotype de Neocosmoceras rerollei sur Trans’Tyfipal - lien

Moulage de l’holotype de Neocosmoceras rerollei sur Trans’Tyfipal - lien

Classification

Genre :

Neocosmoceras Blanchet 1922

Berriasien.
Tours de section polygonale. Tours jeunes à côtes grossières trituberculées se divisant vaguement à partir du tubercule latéral. Bullae ombilicales tendant à s’affaiblir avec la croissance. Importants tubercules latéro-ventraux, bordant un ventre concave et lisse, qui sont, sur la loge d’habitation de certaines espèces, de grandes épines recourbées en arrière. Aucun lien phylétique significatif avec les Kosmoceras jurassiques éponymes.

Sous-famille :

Berriasellinae Spath 1922

Tithonien sup. à Berriasien sup./Valanginien inf.
Formes primitives, plus ou moins comprimées, avec des côtes simples au bord ombilical qui se divisent plus haut sur le flanc. Ventre plat ou creusé d’un sillon au moins à certains stades de croissance. Absence ou combinaison de tubercules ombilicaux, latéraux et latéro-ventraux.

Famille :

Neocomitidae Salfeld 1921

Tithonien sup. à Hauterivien sup./Barrémien inf.
Formes variées tendant à se comprimer, à flancs plat, ventre plat ou creusé d’un sillon. Les formes primitives diffèrent peu des Perisphinctoidea plus anciens, mais quelques genres développent diverses combinaisons de tubercules.

Super-famille :

Endemoceratoidea Schindewolf 1966

Tithonien sup. à Barrémien sup.
Elevée au rang de super-famille par Vermeulen (1996) lors de son étude-référence des Pulchelliidae, auparavant unique famille parmi la super-famille, abandonnée à juste titre, des Pulchellioidea. Dérive des Perisphinctoidea via les Berriasellinae que je laisse parmi les Neocomitidae en attendant d’en savoir plus...

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2015. Guy, P.-M.
Quelques ammonites Neocosmoceras du Crétacé inférieur du sud-est de la France
in Fossiles, revue française de paléontologie - No 23 - Editions du Piat
p 11, pl D:1-3 (=Neocosmoceras rerollei (PAQUIER 1900))

2009. Arkadiev, V., V. & Bogdanova, T., N.
Representatives of the Neocosmoceras (Neocomitidae, Ammonoidea) Genus from the Berriasian of the Crimean Mountains and Their Stratigraphic Significance
in Stratigraphy and Geological Correlation - Vol. 17, No. 4 - MAIK Nauka/Interperiodica
p 419 (=N. rerollei (PAQUIER)) - lien

2000. Kalacheva, E., D., Kolpienskaïa, N., N., Nikiforova, E., V., Sey, I., I. & Sochievanova, O., A.
Le Berriasien du Caucase du Nord (section d’Urukh) [en Russe]
Saint-Petersbourg, 2000
gr. p 84, pl 20, fig 3, 5, 7 (=Neocosmoceras ex gr. rerollei (PAQUIER, 1900)) - lien

1988. Luppov, N., P., Bogdanova, T., N., Lobacheva, S., V., Akopyan, V., T., Dzhalilov, M., R., Korotkov, V., A., Myatlyuk, E., V. & Poretskaya, E., S.
Le Berriasien de Manguistaou
in Transactions - Vol. 17 - Académie des Sciences de l’U.R.S.S., Ministère de Géologie, Comité Interdépartemental de Stratigraphie, NAUKA, Léningrad
aff. p 127, pl XVII, fig 3 (=Neocosmoceras aff. rerollei (PAQUIER, 1900))

1971. Le Hégarat, G.
Le Berriasien du sud-est de la France
in Documents des laboratoires de géologie de la Faculté des Sciences de Lyon - N°43 - Département des Sciences de la Terre - Faculté des Sciences de Lyon
p 139, pl 20, fig 3, 4, pl 43, fig 5 (=Neocosmoceras rerollei (PAQUIER))

1939. Mazenot, G.
Les Palaehoplitidae tithoniques et berriasiens du sud-est de la France
in Mémoire de la Société Géologique de France - Nouvelle Série - Tome XVIII - Fasc. 1.4 - Feuilles 1 à 38 - No 41 - Centre National de la Recherche Scientifique
p 186, pl XXIX, fig 4 (=Neocosmoceras rerollei (PAQUIER) holotype)

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 19 août 2019 - Fiche générée le 9 septembre 2019 - 1ère publication le 18 août 2019