thumbnail  Ammonites et autres spirales - Paraspidoceras sp. 1 thumbnail  Ammonites et autres spirales - Paraspidoceras sp. 1 thumbnail  Ammonites et autres spirales - Paraspidoceras sp. 1 thumbnail  Ammonites et autres spirales - Paraspidoceras sp. 1

pointeur Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Paraspidoceras sp. 1

Paraspidoceras sp.

Étage

Oxfordien (-154 à -146 millions d'années) moyen

Localité

Deux-Sèvres - France
Deux-Sevres

Dimensions

Diamètre = 14,3 cm (5.63")

Commentaire

Individu de la base de la sous-zone à Parandieri, fossilisé avec un petit Ochetoceras canaliculatum collé sur le ventre.
Détermination spécifique difficile tant les individus figurés, à quelques exceptions près, sont incomplets (et tant la documentation est en Allemand, je dois dire). Me semble avoir quelques affinités dans l’ontogénèse avec Paraspidoceras helymense GEMMELLARO, notamment avec le spécimen figuré par Gygi & al. (1979, fig 8c et 9a, b), si l’on fait abstraction des fortes côtes ventrales, qui, cependant, ne sont pas si proéminentes chez les individus de Sequeiros (1979).
Merci à Patrick Branger pour ce spécimen.

Classification

Genre :

Paraspidoceras Spath 1925

Oxfordien moyen à supérieur.
Formes macroconques à tours très déprimés, coronatiformes et épineux dès les stades initiaux. Tubercules externes plus ou moins claviformes, tubercules internes faibles ou absents. C’est le seul Euaspidoceratinae à produire un stade ontogénétique à tubercules externes en "pelles" ou spatules, particulièrement important pour la taxonomie. Le dimorphe microconque n’est pas formellemenrt identifié et pourrait être recherché parmi les morphologies Mirosphinctes épaisses. [Arkell 1957, Gygi & al. 1979, Bert 2008]

Sous-famille :

Euaspidoceratinae Spath 1931

Callovien sup. (sommet zone à athleta) à Kimméridgien.
Sous-famille d’origine téthysienne indo-malgache enracinée chez les Perisphinctidae.
Stade initial lisse. Tours internes perisphinctoïdes, à côtes ténues et formations paraboliques. Le tour externe des macroconques est convergent morphologiquement avec les Peltoceratinae (enroulement, section, double rangée de tubercules).Les microconques sont toujours beaucoup plus petits que ceux des Peltoceratinae.

Famille :

Aspidoceratidae Zittel 1895

Callovien supérieur à Tithonien.
Ensemble polyphylétique d’ammonites téthysiennes tuberculées.
Une ou deux rangées de tubercules noduleux à épineux se développent sur le spire. Les sutures sont peu découpées, souvent simplifiées. Le dimorphisme sexuel, prononcé chez les Peltoceratinae et Euaspidoceratinae de part la taille et l’ornementation, paraît en revanche peu accusé chez les Aspidoceratinae, chez qui les macroconques et microconques ne possèdent même pas de péristome différencié. [d’après Hantzpergue 1987]

Super-famille :

Perisphinctoidea Steinmann 1890

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2008. Bert, D.
Etude de Paraspidoceras colloti Zeiss, 1962 (Aspidoceratidae Zittel, 1895, Ammonitina) au sommet de la sous-zone à Vertebrale (Oxfordien moyen, zone à Plicatilis) du Sud-Est de la France
in Revue de Paléobiologie - 27 (2) - Muséum d’Histoire Naturelle de la ville de Genève

1994. Fischer, J.-C. & al.
Révision critique de la paléontologie française d’Alcide d’Orbigny - Volume I - Céphalopodes jurassiques
Masson

1994. Schlegelmilch, R.
Die Ammoniten des Süddeutschen Malms
Gustav Fischer Verlag - Stuttgart - New York

1979. Gygi, R., A., Sadati, S.-M. & Zeiss, A.
Neue Funde von Paraspidoceras (Ammonoidea) aus dem Oberen Jura von Mitteleuropa : Taxonomie, Ökologie, Stratigraphie
in Eclogae geol. Helv. - Band 72, Heft 3 - Birkaüser Verlag, Basel
- lien

1979. Sequeiros, L.
Growth stages of Paraspidoceras (Paraspidoceras) helymense (Gemmellaro, 1875) (Ammonitina, Aspidoceratidae) from the Oxfordian of southern Spain
in Acta Geologica Polonica - Vol. 29, No 2 - Université de Varsovie
- lien

1974. Sequeiros, L.
Paleobiogeografia del Calloviense y Oxfordiense en el sector central de la zona subbetica II - Tesis doctorales de la universidad de Granada
- lien

1962. Zeiss, A.
Die Ammonitengattung Paraspidoceras L. F. Spath
in Erlanger geologische Abhandlungen - Heft 41 - Erlangen : Inst. für Geologie

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 14 août 2018 - Fiche générée le 15 août 2018 - 1ère publication le 4 août 2018