thumbnail  Ammonites et autres spirales - Garnierisphinctes garnieri thumbnail  Ammonites et autres spirales - Garnierisphinctes garnieri

pointeur Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Garnierisphinctes garnieri

Garnierisphinctes garnieri (Fontannes 1876)

Étage

Kimméridgien (-146 à -141 millions d'années) inférieur

Localité

Ardèche - France
Ardeche

Dimensions

Diamètre = 12,8 cm (5.04")

Commentaire

Individu de la zone à Divisum.

Garnierisphinctes comprimé à flancs subparallèles légèrement convergents, ombilic large et peu profond. Côtes fines sur le phragmocône, légèrement proverses, rectilignes, relativement serrées. Point de bifurcation caché par le tour suivant. Elles deviennent brusquement assez fortes vers le début de la loge d’habitation adulte. Le péristome porte des apophyses.

Classification

Genre :

Garnierisphinctes Enay 1959

Kimméridgien inférieur (sommet de la zone à Hypselocyclum et zone à Divisum).
Taille moyenne (10-20 cm). Plus involute que Crussoliceras. Section quadratique plus haute que large. Flancs plats, ventre fortement convexe. Costulation plus dense et moins vigoureuse que Crussoliceras. Côtes primaires denses, proverses, tranchantes, régulièrement bifurquées, point de division net, situé plus bas sur le flanc. Côtes secondaires traversant le ventre sans modification. Sur la loge d’habitation adulte apparaissent de nombreuses côtes trifurquées pseudovirgatotomes, formant un sinus ventral proverse plus marqué, ainsi que de forts bourrelets simples chez certaines espèces. Constrictions étroites, peu profondes. Sutures de Crussoliceras.

Sous-famille :

Ataxioceratinae Buckman 1921

Oxfordien supérieur à Tithonien inférieur.
Formes à costulation dense, fine, multi-divisée, certains genres développant le type polyplocoïde d’Ataxioceras, mais typiquement non véritablement virgatotome. La sous-famille comprend aussi un rameau de formes robustes et renflées, à tours déprimés ou coronatiformes et costulation grossière, généralement d’environnements de plateformes peu profondes (typiquement Gravesia).

Famille :

Ataxioceratidae Buckman 1921

Oxfordien supérieur à Tithonien.
Famille ayant évolué à partir des Perisphinctinae à la limite Oxfordien-Kimméridgien avec le développement de nouveaux caractères morphologiques tels que la division polyschizotome des côtes et ses variants bidichotome (ou polyplocoïde), polygyrate, fascipartite et virgatipartite (ou virgatotome). Des types de division plutôt distincts ont été identifiés, nommés sous des noms variés, et plusieurs d’entre eux peuvent exister simultanément chez un même spécimen ou une même espèce. De plus, chez certains groupes, le style de costulation ne correspond à aucun de ces types bien définis, et d’autres caractères morphologiques tels que la forme générale et la section du tour doivent être utilisés. La famille inclut ainsi plusieurs groupes de genres de morphologies plus ou moins différentes ayant évolué indépendamment durant une longue période. La plupart des genres sont répartis dans deux sous-familles, les Ataxioceratinae kimméridgiens, restreints à la partie européenne de la Téthys et les Lithacoceratinae, plus largement distribués durant le Tithonien, mais il existe aussi d’autres sous-familles d’importance moindre. [Énay & Howarth 2019]

Super-famille :

Perisphinctoidea Steinmann 1890

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

1978. Oloriz, F.
Kimmeridgiense - Tithonico inferior en el sector central de las cordilleras beticas (zona subbetica). Paleontologia. Bioestratigrafia - Tesis doctorales
Universidad de Granada
p 432 (=Garnierisphinctes garnieri (FONTANNES 1876))

1966. Andelkovic, M., Z.
Amoniti iz slojeva sa Aspidoceras Acanthicum Stare Planine (Istocna Srbija)
in Palaeontologia Jugoslavica - Sv. 6 - Jugoslavenska akademija znanosti i umjetnosti
p 72, pl XI, fig 1, pl XII, fig 1 (=Katroliceras garnieri (FONTANNES) 1976)

1961. Geyer, O., F.
Monographie der Perisphinctidae des Unteren Unterkimmeridgium (Weisser Jura gamma, Badenerschichten) im Süddeutschen Jura
in Palaeontographica Abteilung A - Band 117 - E. Schweizerbart’sche Verlagsbuchhandlung, Stuttgart
p 45 (=Katroliceras (Garnierisphinctes) garnieri (FONTANNES 1876))

1959. Énay, R.
La faune des couches à Perisphinctes crusoliensis (FONTANNES) dans le Jura méridional .
in Compte-rendu sommaire des séances de la Société Géologique de France - fascicule 8 - Société Géologique de France
p 230 (=Garnierisphinctes garnieri (FONT.))

1879. Fontannes, F.
Description des ammonites des calcaires du château de Crussol -- Ardèche -- (zone à Oppelia teuilobata et Waagenia beckeri)
Georg, libraire, Lyon & F. Savy, libraire, Paris
p 58 (=Perisphinctes garnieri, FONTANNES) - lien

1876. Dumortier, E. & Fontannes, F.
Description des ammonites de la zone à Ammonites tenuilobatus de Crussol (Ardèche) et de quelques autres fossiles jurassiques nouveaux ou peu connus
in Mémoires de la Classe des Sciences - tome XXI - Académie Royale de Belgique
p 81,pl X, fig 2, 3 (=Ammonites garnieri, FONTANNES. Perisphinctes) - lien

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 9 février 2021 - Fiche générée le 9 février 2021 - 1ère publication le 15 octobre 2017