Ammonites et autres spirales - Asteroceras gr. blakei   Ammonites et autres spirales - Asteroceras gr. blakei  

 Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Asteroceras gr. blakei

Asteroceras gr. blakei Spath 1925

Étage

Sinémurien (-200 à -191 millions d'années) supérieur

Localité

Côte-D’Or - France

Dimensions

Diamètre = 35,7 cm (14.06 inches)

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

Individu figuré in Pozzi, 2005.

Espèce de la zone à Obtusum, sous-zone à Stellare, horizon à Blakei.
Asteroceras blakei sensu Dommergues (1993), qui tend vers le genre Aegasteroceras, est caractérisé par un net affadissement des épaulements latéro-ventraux et des sillons périsiphonaux. La carène siphonale reste par contre en règle générale bien matérialisée.

Classification

Genre :

Asteroceras Hyatt 1867

Base du Sinémurien supérieur.
Le genre Asteroceras est l’un des plus riches de la famille des Arietitidae. Les espèces les plus évoluées tendent vers le genre Aegasteroceras, ces deux genres présentant des variabilités intra-spécifiques importantes.
Formes atteignant de grandes tailles, à croissance assez rapide de la hauteur des tours, section plutôt épaisse aux flancs plus ou moins bombés, convergent souvent assez nettement vers le ventre. Ornementation fréquemment grossière jamais très dense. Côtes épaisses et arrondies chez la plupart des espèces, s’affaiblissant à l’approche du ventre qui porte une carène siphonale bordée de sillons et d’épaulements latéro-ventraux plus ou moins vigoureux. Ces éléments sont en général peu saillants et arrondis. [d’après Dommergues, 1993]

Sous-famille :

Asteroceratinae Spath 1946

Taille moyenne à grande. Formes d’involutes à évolutes. Section de circulaire à oblongue. Carène ventrale, sillons et carènes latérales plus ou moins marqués selon les genres, les espèces ou le stade ontogénétique. Costulation assez accentuée, caractérisée par l’absence de tubercules. Sutures peu découpées.

Famille :

Arietitidae Hyatt 1874

Sinémurien inférieur et base du supérieur.
Groupe le plus florissant de la super-famille des Psiloceratoidea. Taille petite à grande. Enroulement évolute, parfois involute (Eparietites). Section quadratique à oblongue ou circulaire. Ventre caréné ou tricaréné, de façon parfois atténuée. Costulation de faible à très forte, simple, raide, avec un tubercule latéro-ventral externe chez certaines formes.

Super-famille :

Psiloceratoidea Hyatt 1867

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2016. Edmunds, M., Whicher, J., Langham, P. & Chandler, R., B.
A systematic account of the ammonite faunas of the Obtusum Zone (Sinemurian Stage, Lower Jurassic) from Marston Magna, Somerset, UK
in Proceedings of the Geologists’ Association - Vol. 127 - Geologists’ Association, London
p 152, fig 4d-k, 5a-e (=Asteroceras blakei SPATH, 1925) - lien

2005. Dommergues, J.-L., Forest-Bize, N., Gely, J.-P. & Loreau, J.-P.
Les faunes d’ammonites du Sinémurien supérieur (Jurassique inférieur) du Perron des Encombres (Alpes occidentales françaises, Zone subbriançonnaise entre Arc et Isère)
in Revue de Paléobiologie - 24 (2) - Muséum d’Histoire Naturelle de la ville de Genève
p 680 (=Asteroceras blakei [SPATH, 1925]) - lien

2005. Pozzi, E.
Un étage du Jurassique - Le Sinémurien
in Minéraux & Fossiles - CEDIM
p 27 (=Aegasteroceras gr. blakei (SPATH), sensu DOMMERGUES (1993))

1997. Corna, M., Dommergues, J.-L., Meister, C. & Mouterde, R.
Sinémurien
in Biostratigraphie du jurassique ouest-européen et méditerranéen - Chap. 2 - ELF Exploitation Production
p 110, pl 4, fig 5 (=Aegasteroceras blakei (SPATH))

1993. Dommergues, J.-L.
Les ammonites du Sinémurien supérieur de Bourgogne (France) : biostratigraphie et remarques paléontologiques
in Revue de Paléobiologie - Vol. 12 (1) - Muséum d’Histoire Naturelle de la ville de Genève
p 121, pl I, fig 10, pl II, fig 3 (=Aegasteroceras blakei (SPATH, 1925))

1966. Guérin-Franiatte, S.,
Arietitidae de France
Centre national de la recherche scientifique
?pl 158 seulement (?non Asteroceras alamanicum n. sp.), p 299, pl 179, fig 1, 2, pl 180 (=Asteroceras blakei SPATH, 1925), p 302, pl 182, 183 (=Asteroceras medium n. sp.), ?p 303, pl 184, 185 (?=Asteroceras involutum n. sp.)

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 13 avril 2017 - Fiche générée le 13 avril 2017 - 1ère publication le 13 avril 2017