thumbnail  Ammonites et autres spirales - Sonneratia perinflata thumbnail  Ammonites et autres spirales - Sonneratia perinflata thumbnail  Ammonites et autres spirales - Sonneratia perinflata

pointeur Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Sonneratia perinflata

Sonneratia perinflata Breistroffer 1947

Étage

Albien (-108 à -96 millions d'années) inférieur

Localité

Oblys De Manguistaou - Kazakhstan
Kazakhstan

Dimensions

Diamètre = 4,9 cm (1.93")

Commentaire

Individu chambré non adulte.

Sonneratia perinflata est index de sous-zone à la base de la zone à Chalensis.
Forme déprimée à section variant durant la croissance. Après un stade lisse à ventre rond (< 12mm), la section devient trapézoïdale, à ventre plat pouvant porter une légère concavité siphonale. S’en suit un stade très déprimé à section crescentiforme. Chez l’adulte (> 80mm), la loge d’habitation, contractée, devient subtrapézoïdale à épaulement latéro-ventral arrondi. L’ombilic, à mur haut subvertical et rebord arrondi, occupe 1/4 du diamètre. Des côtes rondes plutôt serrées naissent à la marge ombilicale, généralement par paires, parfois par trois, sur des renflements allongés distincts seulement chez le jeune. Elles forment une convexité siphonale.

Classification

Genre :

Sonneratia Bayle 1878

Albien inférieur.
Genre européen et est-européen.
Sonneratiinae comprimé à déprimé, relativement involute à modérément évolute, avec une section de tour subogivale à réniforme. Mur ombilical et flancs plus ou moins arrondis. Ces derniers convergent vers un ventre arrondi à légèrement aplati. Ornementation de côtes naissant par paires, rarement par trois, à partir de tubercules ombilicaux bulliformes plus ou moins marqués. Les côtes, légèrement sigmoïdes, se rejoignent sur le ventre en formant un chevron plus ou moins obtus vers l’avant. Avec la croissance, le point de séparation des côtes s’élève sur le flanc, l’ornementation s’atténue et la costulation est moins projetée sur le ventre. [Matrion 2010]

Sous-famille :

Sonneratiinae Destombes, Juignet & Rioult 1973

Aptien supérieur à Albien moyen.
Formes plus ou moins évolutes dont les côtes traversent la région ventrale sans interruption, ou bien sont interrompues mais portent des tubercules latéro-ventraux toujours opposés. [Matrion 2010 d’après Destombes & al. 1973]

Famille :

Hoplitidae Douvillé 1890

Albien inférieur à Cénomanien inférieur.
Cette famille dérive des Desmoceratidae. Elle connaît son apogée à l’Albien et seul le genre Hyphoplites persiste au Cénomanien inférieur. Les Hoplitidae sont très ornementés avec de fortes côtes naissant de tubercules ombilicaux. Le ventre est plat, parfois arrondi et éventuellement creusé d’un sillon.

Super-famille :

Hoplitoidea Douvillé 1890

Aptien supérieur à Maastrichtien supérieur
Descendants du genre Uhligella (Desmoceratidae) développant une ornementation robuste typiquement constituée de côtes divisées à partir de tubercules ombilicaux. Beaucoup possèdent un ventre plat ou concave bordé de clavi latéro-ventraux. Le dimorphisme n’est pas parfaitement résolu, mais les microconques ont probablement une ouverture simple. Les sutures sont de type Desmoceratoidea, sauf chez les Placenticeratidae et Engonoceratidae, dont les éléments sont multipliés et développent des caractères particuliers.

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

1992. Saveliev, A., A.
Ammonites de l’Albien inférieur du Manguistaou, leur phylogénie et leur importance pour la stratigraphie zonale du sud de l’U.R.S.S. (superzone à Cleoniceras mangyschlakense) [en Russe]
Edition "Nedra", Saint-Petersbourg
p 113, pl XVII, fig 1-3, pl XVII, fig 1, 2 (=Sonneratia (Globosonneratia) perinflata BREISTROFFER) - lien

1965. Casey, R.
A Monograph of the Ammonoidea of the Lower Greensand - Part VI
The Palaeontographical Society
p 526, pl LXXXIX, fig 2, 3 (=Sonneratia perinflata BREISTROFFER)

1947. Breistroffer, M.
Sur les zones d’ammonites dans l’Albien de France et d’Angleterre
in Travaux du Laboratoire de Géologie de Grenoble - No. 26
p 84 (=Sonneratia perinflata BREISTR. n. n. = S. obesa SPATH 1942, non KOSSM. 1895) - lien

1942. Spath, L., F.
A Monograph of the Ammonoidea of the Gault - Part XV
The Palaeontographical Society
p 700 (=Sonneratia obesa, sp. nov.)

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 1er août 2018 - Fiche générée le 28 août 2018 - 1ère publication le 13 octobre 2016