Ammonites et autres spirales - Puzosia (P.) paronae   Ammonites et autres spirales - Puzosia (P.) paronae  

 Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Puzosia (P.) paronae

Puzosia (P.) paronae Kilian 1900

Étage

Cénomanien (-96 à -92 millions d'années) inférieur

Localité

Région Diana - Madagascar

Dimensions

Diamètre = 1,8 cm (0.71 inches)
Epaisseur à l’ouverture = 0,85 cm

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

Espèce citée de l’Albien au Cénomanien inférieur (sud-est France, Tunisie, Tanzanie, Madagascar).
P. paronae se distingue de P. mayoriana par son ombilic moins ouvert, plus profond, à paroi plus abrupte, ses tours plus épais, plats et non arrondis, ses constrictions moins marquées, plus rectilignes et sa cloison : le lobe latéral est ici légèrement moins profond que le lobe siphonal, le troisième lobe est parallèle aux deux premiers. En revanche, les autres lobes les plus internes ont la même inclinaison par rapport à l’ombilic que chez P. mayoriana. [d’après Pervinquière 1907]

Classification

Sous-genre :

Puzosia Bayle 1878

Albien inf. à Campanien sup.
Côtes distinctes seulement sur la partie externe des flancs. Les microconques peuvent avoir des côtes plus grossières sur la loge d’habitation et les signes d’apophyses originelles (présence d’une lèvre sur le rebord adoral de la constriction). Sur le dernier tour des macroconques, les côtes et constrictions peuvent s’estomper avec l’âge ou être remplacés par des côtes ou une tuberculation très grossières et espacées.

Genre :

Puzosia Bayle 1878

Albien inf. à Campanien sup.
Très grands macroconques, mais seuls des nuclei ou des microconques sont connus pour la plupart des espèces. Tours arrondis à comprimés. Côtes fines et constrictions parallèles aux côtes généralement présentes. En général plus évolute que Melchiorites, avec un sinus ventral des constrictions plus prononcé et des sutures cloisonnaires plus complexes, le lobe suspensif étant plus franchement rétracté.

Sous-famille :

Puzosiinae Spath 1922

Hauterivien inf.à Maastrichtien inf.
Comprend les plus grandes ammonites connues. Généralement plus ou moins évolutes. Section du tour ovale à ronde. Flancs plats ou convexes, généralement à fortes constrictions au moins sur la partie externe, mais parfois lisses. Genres tardifs à sutures finement découpées, à lobe suspensif fortement rétracté. Genres primitifs assez uniformes, à sutures simples et lobe suspensif moins rétracté.

Famille :

Desmoceratidae Zittel 1895

Hauterivien inf. à Maastrichtien sup.
Formes généralement de section arrondie ou ovale, mais parfois lancéolées ou carénées. L’ornementation est lisse, ou tout au moins faible. Les constrictions sont communes. Le dimorphisme sexuel est prononcé : les macroconques ont une ouverture simple ; les microconques ont souvent des apophyses et un rostre.

Super-famille :

Desmoceratoidea Zittel 1895

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2017. Kennedy, W., J. & Morris, N., J.
An early Cenomanian ammonite fauna from near Lindi, Tanzania
in Cretaceous Research - In Press - Academic Press Inc. (London) / Elsevier
p 5, fig 3T-V, 6B (=Puzosia (Puzosia) paronae KILIAN, 1900) - lien

1974. Cooper, M., R.
The Cretaceous Stratigraphy of South-Central Africa
in Annals of the South African Museum - Vol. 66, part 5 - South African Museum
p 97 (=Puzosia paronae KILIAN) - lien

1965. Thomel, G.
Zonéostratigraphie et paléobiogéographie du Cénomanien du sud-est de la France
in Comptes rendus du Congrès des sociétés savantes de Paris et des départements. Section des sciences - No. 90 - Congrès national des sociétés savantes
p 138, 144 (=Puzosia paronae KILIAN)

1942. Haas, O.
The Vernay collection of Cretaceous (Albian) ammonites from Angola
in Bulletin of the American Museum of Natural History - Vol. LXXXI - American Museum of Natural History, New York
p 158 (=Puzosia paronae KILIAN)

1928-1929. Collignon, M.
Les céphalopodes du Cénomanien pyriteux de Diégo-Suarez
in Annales de Paléontologie - Invertébrés - Tomes XVII (1928, p 1-24) et XVIII (1929, p 25-79) - Paléontologie de Madagascar XV. - Masson & Cie, Paris
p 24, pl II, fig 10 (=Desmoceras (Puzosia) paronae KILIAN)

1918. Adkins, W., S.
The Weno and Pawpaw Formations of the Texas Comanchean
in University of Texas Bulletin - No. 1856
p 65-67 (=Puzosia paronae KILIAN)

1918. Tomitch, M., I.
Contributions à la connaissance de l’étage Albien dans le Sud-Est de la France
in Travaux du Laboratoire de Géologie de Grenoble - Supplément au vol. 12
p 11 (=Puzosia cf. paronae KIL.)

1907. Pervinquière, L.
Études de paléontologie tunisienne - I - Céphalopodes des Terrains secondaires. Carte géologique de la Tunisie.
F. R. de Rudeval, Editeur
p 148, pl VI fig 10a-b, 11a-b, 12, 13, 14a-b (=Puzosia (Latidorsella ?) paronae KILIAN)

1897. Parona C., F. & G. Bonarelli, G.
Fossili albiani d’Escragnolles del Nizzardo e della Liguria occidentale
in Memorie di Paleontologia - II - Palaeontographia Italica
p 28, pl II, fig 2 (non Desmoceras cf. emerici RASP.) - lien

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 21 septembre 2017 - Fiche générée le 16 octobre 2017 - 1ère publication le 18 mars 2015