Ammonites et autres spirales - Mantelliceras cf. aumalense   Ammonites et autres spirales - Mantelliceras cf. aumalense  

 Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Mantelliceras cf. aumalense

"Mantelliceras" cf. aumalense (Coquand 1862)

Étage

Cénomanien (-96 à -92 millions d'années) inférieur

Localité

Région Diana - Madagascar

Dimensions

Diamètre = 1,9 cm (0.75 inches)
Epaisseur à l’ouverture = 0,7 cm

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

Type du genre Submantelliceras SPATH 1923, considéré par Wright & Kennedy (1984) comme nomen dubium.
Petite espèce (Pervinquière, 1907, fig 114, illustre une approximation des sutures à un très faible diamètre). Les côtes sont généralement faibles, ne laissant paraître que le tubercule latéro-ventral interne mousse et le tubercule latéro-ventral externe fort et pointu, mais les formes robustes montrent des côtes droites, assez saillantes, infléchies en avant et quelques tubercules ombilicaux assez nets. Section subrectangulaire. Région siphonale lisse et aplatie. Une fausse carène due aux conditions de fossilisation fut parfois décrite.

Classification

Genre :

Mantelliceras Hyatt 1903

Cénomanien inf.
Involute à plutôt évolute. Comprimé à renflé. Côtes droites à peu sinueuses, hautes et étroites à discrètes, irrégulièrement divisées ou alternant longues/courtes, pouvant s’élargir à l’approche de l’épaulement latéro-ventral. Présence de tubercules ombilicaux et tubercules latéro-ventraux externes. Tubercules mi-latéraux fréquents au moins chez le jeune, dominant les ombilicaux. Tubercules latéro-ventraux internes occasionnels. Les côtes dominent la tuberculation sur la loge d’habitation adulte. Dimorphisme marqué par la taille. Le maximum d’épaisseur se situe généralement à mi-flanc, ce qui permet la distinction avec Calycoceras, où il se situe au voisinage de l’ombilic.

Sous-famille :

Mantelliceratinae Hyatt 1903

Cénomanien inf.
Formes involutes à plutôt évolutes. Tours ronds ou comprimés, rarement déprimés. Côtes généralement saillantes avec au moins un tubercule latéro-ventral externe. Dériveraient par pédomorphose de Stoliczkaiella à ventre bituberculé.

Famille :

Acanthoceratidae De Grossouvre 1894

Albien sup. à Coniacien.
Explosion évolutive à partir du Cénomanien. Tuberculation généralement très forte. Au moins un tubercule ombilical et un latéro-ventral dans la plupart des genres. Pour certains cependant, la costulation domine la tuberculation. Pour d’autres, l’ornementation peut-être très atténuée ou même absente du tour externe. Enroulement généralement évolute. Section comprimée à très déprimée. Dimorphisme sexuel matérialisé seulement par la taille.

Super-famille :

Acanthoceratoidea Grossouvre 1894

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2015. Wright, C., W. & Kennedy, W., J.
The Ammonoidea of the Lower Chalk. Part 6.
in Monograph of the Palaeontographical Society - Issue 645, part of Volume 169 - The Palaeontographical Society - London
p 404, fig 157A-F (=Submantelliceras aumalense (COQUAND, 1865)) - lien

2005. Kennedy, W., J., Cobban, W., A., Hancock, J., M. & Gale, A., S.
Upper Albian and Lower Cenomanian ammonites from the Main Street Limestone, Grayson Marl and Del Rio Clay in northeast Texas
in Cretaceous Research - 26 - Academic Press Inc. (London) / Elsevier
p 386, 388, 390, 395, fig 25A-I, N, O, V-Z (=Submantelliceras aumalense (COQUAND, 1862)) - lien

1984. Wright, C., W. & Kennedy, W., J.
The Ammonoidea of the Lower Chalk. Part 1.
in Monograph of the Palaeontographical Society - Issue 567, part of Volume 137 - The Palaeontographical Society - London
p 98, p 123 - lien

1980. Marcinowski, F
Cenomanian ammonites from German Democratic Republic, Poland, and the Soviet Union
in Acta Geologica Polonica - Vol. 30, No. 3 - Université de Varsovie
p 298, pl 12, fig 3-4 (="Mantelliceras" aumalense (COQUAND, 1862) - lien

1979. Collignon, M., Sigal, J. & Grékoff, N.
L’Albien et le Cénomanien du sondage de Diégo (Madagascar) et ses faunes d’Ammonites, Foraminifères planctoniques et Ostracodes
in Eclogae geol. Helv. - Vol. 72/1 - Birkaüser Verlag, Basel
p 217 (=Submantelliceras aumalense COQ.)

1928-1929. Collignon, M.
Les céphalopodes du Cénomanien pyriteux de Diégo-Suarez
in Annales de Paléontologie - Invertébrés - Tomes XVII (1928, p 1-24) et XVIII (1929, p 25-79) - Paléontologie de Madagascar XV. - Masson & Cie, Paris
p 34, pl III, fig 6-13 (=Acanthocers (Mantelliceras) aumalense COQUAND)

1927. Scott, G.
Etudes stratigraphiques et paléontologiques sur les terrains crétacés du Texas
in Travaux du Laboratoire de Géologie de Grenoble - 14 (2)
?non p 217, pl I, fig 9 (nucleus de Mantelliceras indéterminable spécifiquement, d’après Wright & Kennedy, 1984, p 123)

1910. Pervinquière, L.
Sur quelques ammonites du Crétacé algérien
in Mémoire de la Société Géologique de France - N° 42 - Centre National de la Recherche Scientifique
p 42, pl IV, fig 11-19 (=Acanthoceras aumalense COQUAND, type refiguré en fig 11)

1907. Pervinquière, L.
Études de paléontologie tunisienne - I - Céphalopodes des Terrains secondaires. Carte géologique de la Tunisie.
F. R. de Rudeval, Editeur
pl XVI, fig 7-11 (=Acanthoceras aumalense COQUAND)

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 01 septembre 2017 - Fiche générée le 01 septembre 2017 - 1ère publication le 08 mars 2015