thumbnail  Ammonites et autres spirales - Tongoboryceras hancocki thumbnail  Ammonites et autres spirales - Tongoboryceras hancocki thumbnail  Ammonites et autres spirales - Tongoboryceras hancocki

pointeur Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Tongoboryceras hancocki

Tongoboryceras hancocki Kennedy 1984

Étage

Coniacien (-88 à -87 millions d'années) supérieur

Localité

Charente-Maritime - France
Charente-Maritime

Dimensions

Diamètre = 8,1 cm (3.19")

Collection

Hervé Châtelier, ex-collection F. Templeraud

Commentaire

Topotype.

L’espèce n’est connue que dans le Coniacien moyen-supérieur de Charente-Maritime.
T. hancocki est un Tongoboryceras à section légèrement déprimée, à faibles bullae ombilicales, donnant naissance à des côtes primaires, d’autres étant intercalées plus ou moins haut sur le flanc. L’ensemble de la costulation est moyennement rigide, légèrement concave sur le flanc et traversant le ventre en formant une large convexité.

Classification

Genre :

Tongoboryceras Housa 1967

Turonien sup. à Coniacien.
Renflé, avec un ventre large et arrondi. Tours internes lisses portant de fortes constrictions formant un angle sur le ventre. Tours externes à côtes fortes assez uniformes. Tubercules ombilicaux forts à absents. Sutures imbriquées à éléments longs, minces et profondément découpés.

Famille :

Pachydiscidae Spath 1922

Albien sup. à Maastrichtien sup.
Dérivent des Desmoceratidae à l’Albien supérieur. Taille moyenne à très grande. Enroulement majoritairement involute ; section déprimée à comprimée ; hauteur importante du tour. Se distinguent des Desmoceratidae par une forte ornementation à certains stades de la croissance. Les côtes traversent généralement le ventre sans interruption et montrent au moins une tendance à la tuberculation ombilicale. Les microconques n’ont pas d’apophyses.

Super-famille :

Desmoceratoidea Zittel 1895

Valanginien supérieur à Maastrichtien supérieur.
Formes à tours de section généralement ronde ou ovale, mais parfois lancéolée ou carénée. Ornementation communément inexistante où formée de faibles côtes, mais certains genres et certaines familles sont fortement costulés et tuberculés. Les constrictions sont communes. Les sutures sont simples à complexes, à lobe suspensif rétracté ou non, lobe latéral symétrique ou trifide asymétrique chez pratiquement tous les groupes. Dimorphisme prononcé. Les macroconques ont une ouverture simple. Les microconques portent des apophyses ou un rostre chez la plupart des familles. Les apophyses semblent absentes chez les Pachydiscidae.

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

1994. Kaplan, U. & Kennedy, W., J.
Ammoniten des westfa_lischen Coniac
in Geologie und Paläontologie in Westfalen - Heft 31 - Westfalisches Museum fur Naturkunde
p 37, taf 6, fig 8-10 (=Tongoboryceras hancocki KENNEDY, 1984) - lien

1984. Kennedy, W., J.
Systematic palaeontology and stratigraphic distribution of the Ammonite faunas of the french Coniacian
in Special Papers in Palaeontology - Nb 31 - The Palaeontological Association
p 34, pl 2 - lien

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 1er août 2018 - Fiche générée le 15 août 2018 - 1ère publication le 9 décembre 2012