thumbnail  Ammonites et autres spirales - Ludwigia laevigata thumbnail  Ammonites et autres spirales - Ludwigia laevigata thumbnail  Ammonites et autres spirales - Ludwigia laevigata

pointeur Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Ludwigia laevigata

Ludwigia laevigata Buckman 1904 (M)

Étage

Aalénien (-175 à -170 millions d'années) moyen

Localité

Calvados - France
Calvados

Dimensions

Diamètre = 13,4 cm (5.28")
Epaisseur à l’ouverture = 2,8 cm (1.10")

Commentaire

Individu complet.

Forme présente de l’horizon à Obtusiformis à l’horizon à Murchisonae, ce dernier étant probablement son horizon-type (Chandler, 1997).
Forme se distinguant de L. Murchisonae (J. de C. SOWERBY) par une ornementation nettement plus faible et un ombilic nettement plus fermé.

Classification

Genre :

Ludwigia Bayle 1878

Aalénien moy.
Graphoceratinae évolutes, généralement épais, à flancs parallèles fortement costulés et à ventre tabulé. Variabilité assez forte portant essentiellement sur l’épaisseur des tours et la force de l’ornementation. Dimorphisme sexuel prononcé. La forme microconque porte des apophyses jugales étroites.

Sous-famille :

Graphoceratinae Buckman 1905

Aalénien inférieur (sommet zone à Opalinum) à Bajocien inférieur (zone à Discites).
Formes modérément évolutes, à section quadratique et fortes côtes, donnant de nouveau naissance à des formes plus involutes, où les côtes tendent à s’atténuer. Carène généralement plus forte que chez les Leioceratinae.

Famille :

Graphoceratidae Buckman 1905

Toarcien sup. à Bajocien inf.
Lignée anagénétique d’espèces biologiques évoluant graduellement, chacune montrant un large éventail de variations qui couvre différents genres morphologiques décrits dans la littérature. (Chandler & Callomon, 2009).
Formes modérément à très involutes, à section comprimée et carène sand fond. Ornementations variées de côtes fortes, faibles ou stries sinueuses à falcoïdes, disparaissant occasionnellement sur les tours externes. Tubercules rares. Constrictions absentes. Presque tous les genres sont dimorphiques. Les microconques portent des apophyses jugales. Les macroconques sont de 3 à 5 fois plus grands et ont un péristome simple et sinueux.

Super-famille :

Hammatoceratoidea Schindewolf 1964

Toarcien inf. (sommet zone à serpentinum) à Bajocien inf. (zone à humphresianum)
Grand ensemble, issu des Phymatoceratinae ou des Hildaites en même temps que les Phymatoceratinae.

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2001. Christ, H., A.
Ammoniten der Gattung Ludwigia aus den "Murchisonae-Schichten" (Aalénien) des Schweizer Juras
in Mitteilungen der Naturforschenden Gesellschaften beider Basel - 5
p 24, pl 3, fig 17, pl 7, fig 5 (=Ludwigia (?Brasilia) laevigata (BUCKMAN)) - lien

1997. Chandler, R., B.
The Graphoceratid Ammonite Succession in the Aalenian and lowest Bajocian (Middle Jurassic) at Horn Park, Dorset, UK
in Proceedings of the Dorset Natural History and Archaeological Society - 118 - Dorset Natural History and Archaeological Society
p 9, pl 3, fig 5 (=Ludwigia laevigata BUCKMAN 1904)

1887-1907. Buckman, S., S.
A Monograph of the Ammonites of the "Inferior Oolite Series"
The Plaeontographical Society
Suppl. p lxx, pl XI, fig 13-15 (=Ludwigia laevigata, S. BUCKMAN) - lien

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 1er août 2018 - Fiche générée le 28 août 2018 - 1ère publication le 7 janvier 2010