Ammonites et autres spirales - Vascoceras crassum   Ammonites et autres spirales - Vascoceras crassum  

 Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Vascoceras crassum

Vascoceras crassum Furon 1935

Étage

Cénomanien (-96 à -92 millions d'années) supérieur

Localité

Haute-Bénoué - Nigéria

Dimensions

Diamètre = 9,7 cm (3.82 inches)

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

Au Nigéria, Vascoceras crassum Furon sensu Meister, 1989 (=V. aff. costellatum Collignon sensu Courville, 1993) se situe dans l’horizon à bulbosum, quelques formes présentant encore cette morphologie dans l’horizon à glabrum.
Le tour externe est généralement lisse (morphe Paravascoceras), mais avec une costulation ventrale dense. La coquille est subcadicône, à ombilic relativement ouvert. Le mur ombilical est vertical et le rebord ombilical plus ou moins anguleux. La cloison est très simple, à lobes latéraux peu marqués, lobe latéral triangulaire généralement divisé symétriquement par une sattule, selle latérale grossièrement indentée et autres selles arrondies et basses. L’espèce ne se distingue de V. costellatum Collignon, du sud Algérien et de position stratigraphique imprécise, que par sa plus petite taille (80-110 mm).

Classification

Genre :

Vascoceras Choffat 1898

Cénomanien sup. à Turonien inf.
Très variable. Tours jeunes involutes à évolutes, déprimés à comprimés, à fortes constrictions bordées de côtes pouvant porter une bulla ombilicale. Secondaires éventuellement présentes sur l’extérieur. Tours plus agés évolutes, modérément comprimés à cadicônes, lisses ou à renflements latéro-ventraux se renforçant en côtes fortes, prorsiradiées sur l’extérieur des flancs et le ventre. Tuberculation ombilicale irrégulière. Suture irrégulière à éléments larges, peu profonds et faiblement indentés.

Sous-famille :

Vascoceratinae Douvillé 1912

Cénomanien sup. à Turonien sup.
Sous-famille polyphylétique. Les Vascoceratinae comprimés ("Vascoceras" cauvini) dérivent des Nigericeras issus des Pseudocalycoceras. Les Vascoceratinae gibbeux (Vascoceras ss.) s’enracinent chez les Euomphaloceras atlantiques (Courville, 1993).

Famille :

Vascoceratidae Spath 1925

Cénomanien sup. à Turonien sup.
Lisses ou munis de tubercules ombilicaux et latéro-ventraux clairsemés et émoussés ou de côtes grossières. La section du tour et l’involution sont très variables, même entre individus d’une même espèce. Les Vascoceratidae sont typiquement téthysiens.

Super-famille :

Acanthoceratoidea Grossouvre 1894

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2013. Meister, C. & Piuz, A.
Late Cenomanian-Early Turonian ammonites of the southern Tethys margin from Morocco to Oman: Biostratigraphy, paleobiogeography and morphology
in Cretaceous Research - in Press - Academic Press Inc. (London) / Elsevier
p 5, 6, 11, 13, 17 - lien

2005. Meister, C. & Abdallah, H.
Précision sur les successions d’ammonites du Cénomanien-Turonien dans la région de Gafsa, Tunisie du centre-sud
in Revue de Paléobiologie - 24 (1) - Muséum d’Histoire Naturelle de la ville de Genève
p 135, pl XIII (=Vascoceras crassum Furon, 1935, sensu Meister 1989) - lien

1996. Zaborski, P., M., P.
The Upper Cretaceaous ammonite Vascoceras Choffat, 1898 in north-eastern Nigeria
in Bulletin Natural History Museum London (Geol.) - 52 (1) - The Natural History Museum
p 76, fig 13, 33-35 (=Vascoceras bullatum SCHNEEGANS, 1943)

1993. Courville, P.
Les formations marines et les faunes d’ammonites cénomaniennes et turoniennes (Crétacé supérieur) dans le fossé de la Bénoué (Nigéria) - Thèse de doctorat en Géologie
Universités de Dijon, Lyon I, Aix-Marseille I, Toulouse III
p 189 (=Vascoceras aff. costellatum Collignon) - lien

1992. Courville, P.
Les Vascoceratinae et les Pseudotissotiinae (Ammonitina) d’Ashaka (NE Nigéria) : relations avec leur environnement biosédimentaire
Elf Aquitaine Production, F-31360 Boussens
p 418, fig 4, pl 5, 6 (=Vascoceras gr. crassum (Furon) ou costellatum Collignon)

1992. Meister, C., Alzouma, K., Lang, J. & Mathey, B.
Les ammonites du Niger (Afrique occidentale) et la transgression transsaharienne au cours du Cénomanien-Turonien
in Géobios - No 25, fasc. 1 - Editions scientifiques et médicales Elsevier SAS
p 72, pl 7, fig 1 (=Vascoceras cauvini forme crassum (FURON, 1935)), cf. p 72, pl 7, fig 2, 4, 5 (=Vascoceras cauvini forme de transition entre forme crassum (FURON, 1935) et forme proprium (REYMENT, 1954))

1989. Meister, C.
Les ammonites du Crétacé supérieur d’Ashaka, Nigéria : analyses taxonomique, ontogénétique, biostratigraphique et évolutive
in Bulletin des Centres de Recherche Exploration-Production ELF-Aquitaine - suppl. 13 - ELF Exploration-Production
p 18, pl 6 (=Paravascoceras crassum Furon, 1935)

1981. Amard, B., Collignon, M. & Roman, J.
Étude stratigraphique et paléontologique du Crétacé supérieur et Paléocène du Tinrhert-W et Tademaït-E (Sahara algérien)
in Mémoire Maurice Collignon - Document des Laboratoires de Géologie de Lyon - Hors Série No 6 - H.S. 6 - U.F.R. des Sciences de la Terre - Université Claude Bernard - Lyon I
p 51, pl 2 (?=V. costellatum nov. sp.), p 53, pl 7 (?=Pachyvascoceras crassum Furon)

1935. Furon, R.
Le Crétacé et le Tertiaire du Sahara soudanais (Soudan, Niger, Tchad)
in Archives du Museum d’Histoire Naturelle - XIII
p 58, pl III (=Vascoceras (Pachyvascoceras) crassus nov. sp.)

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 05 décembre 2015 - Fiche générée le 24 avril 2017 - 1ère publication le 23 juin 2009