thumbnail  Ammonites et autres spirales - Damesites rabei thumbnail  Ammonites et autres spirales - Damesites rabei

pointeur Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Damesites rabei

Damesites rabei Collignon 1961

Étage

Campanien (-83 à -72 millions d'années) inférieur

Localité

Région Menabe - Madagascar

Dimensions

Diamètre = 4,3 cm (1.69")

Commentaire

Espèce à flancs plats déclives vers l’ombilic. Plus grande épaisseur à l’épaulement latéro-ventral. Région externe convexe, portant une faible carène siphonale encadrée de deux sillons ténus. Constrictions très fortement projetées en avant dessinant un chevron ventral très long et très aigu sans traverser la carène. Collignon (1961, pl XXV, fig 6, 6a) figure un Desmophyllites diphylloides var. lata qui correspond plutôt à la diagnose de D. rabei, notamment par la projection ventrale de ses constrictions.

Classification

Genre :

Damesites Matsumoto 1942

Cénomanien à Campanien
Très involute. Plus ou moins comprimé. Flancs plats et carène distincte. Constrictions falcoïdes, sinueuses ou concaves et, chez certaines espèces, livrée de côtes fines.

Sous-famille :

Desmoceratinae Zittel 1895

Aptien supérieur à Maastrichtien supérieur.
Involutes. Ornementation faible à absente en dehors de constrictions à collerette et, chez certaines formes, de faibles côtes intermédiaire sur la partie externe du flanc. Un groupe présente un ventre étroit allant jusqu’à former une carène. Sutures cloisonnaires à éléments et auxiliaires finement dentelés, sans rétractation. Microconques portant des apophyses.

Famille :

Desmoceratidae Zittel 1895

Hauterivien inf. à Maastrichtien sup.
Formes généralement de section arrondie ou ovale, mais parfois lancéolées ou carénées. L’ornementation est lisse, ou tout au moins faible. Les constrictions sont communes. Le dimorphisme sexuel est prononcé : les macroconques ont une ouverture simple ; les microconques ont souvent des apophyses et un rostre.

Super-famille :

Desmoceratoidea Zittel 1895

Valanginien supérieur à Maastrichtien supérieur.
Formes à tours de section généralement ronde ou ovale, mais parfois lancéolée ou carénée. Ornementation communément inexistante où formée de faibles côtes, mais certains genres et certaines familles sont fortement costulés et tuberculés. Les constrictions sont communes. Les sutures sont simples à complexes, à lobe suspensif rétracté ou non, lobe latéral symétrique ou trifide asymétrique chez pratiquement tous les groupes. Dimorphisme prononcé. Les macroconques ont une ouverture simple. Les microconques portent des apophyses ou un rostre chez la plupart des familles. Les apophyses semblent absentes chez les Pachydiscidae.

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

1970. Collignon, M.
Atlas des fossiles caractéristiques de Madagascar (Ammonites) - Fascicule XVI (Campanien moyen - Campanien supérieur)
Service Géologique Tananarive - Ministère de l’Industrie et des Mines - République Malgache
p 18, pl DCXIV (sp. aff.)

1969. Collignon, M.
Atlas des fossiles caractéristiques de Madagascar (Ammonites) - Fascicule XV (Campanien inférieur)
Service Géologique Tananarive - Ministère de l’Industrie et des Mines - République Malagasy
p 56, pl DXXXIV

1961. Collignon, M.
Ammonites néocrétacées du Menabe (Madagascar) - VII. Les Desmoceratidae
in Annales Géologiques de Madagascar - Fascicule XXXI - Service Géologique de Madagascar - République Malgache
p 71, pl XXVII, pl XXI, fig 6, 6a (?non Desmophyllites diphylloides var. lata)

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 20 février 2018 - Fiche générée le 21 avril 2018 - 1ère publication le 12 février 2009