thumbnail  Ammonites et autres spirales - Pseudoxybeloceras (Parasolenoceras) splendens thumbnail  Ammonites et autres spirales - Pseudoxybeloceras (Parasolenoceras) splendens

pointeur Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Pseudoxybeloceras (Parasolenoceras) splendens

Pseudoxybeloceras (Parasolenoceras) splendens (Collignon 1969)

Étage

Campanien (-83 à -72 millions d'années) inférieur

Localité

Région Menabe - Madagascar

Dimensions

Hauteur = 12,3 cm (4.84")

Commentaire

Espèce de la zone à Menuites "wittekindi" sensu Collignon et Eulophoceras jacobi, sous zone à Pseudoschloenbachia (Besairiella) besairiei.

Classification

Sous-genre :

Parasolenoceras Collignon 1969

Turonien sup. à Campanien.
Côtes uniformes portant toutes des épines latéro-ventrales externes et internes.

Genre :

Pseudoxybeloceras Wright & Matsumoto 1954

Turonien sup. à Campanien sup.
Stades juvéniles variables, suivi par un enchaînement plan de segments subparallèles (jusqu’à 5), rectilignes à légèrement incurvés, serrés à distants, connectés par des U. Côtes fines à plutôt grossières, radiales ou prorsiradiées, portant des épines latéro-ventrales externes et parfois internes. Il peut exister des côtes périodiques différenciées ou élargies.

Sous-famille :

Polyptychoceratinae Matsumoto 1938

Turonien sup. à Maastrichtien sup.
Tendent vers un enroulement plan, généralement constitué d’une ou plusieurs hampes suivant une partie initiale incurvée. Sutures simplifiées.

Famille :

Diplomoceratidae Spath 1926

Turonien à Maastrichtien sup.
Ramification de Nostoceratidae qui tendent à perdre leur enroulement hélicoïdal. Le stade initial est rectiligne, lisse et muni de constriction.

Super-famille :

Turrilitoidea Meek 1876

?Aptien supérieur à Maastrichtien supérieur.
Ensemble de familles, directement ou indirectement dérivées des Anisoceratidae ou Hamitidae, incluant pratiquement toutes les morphologies connues chez les hétéromorphes. Comprend des genres costulés, tuberculés et lisses. Les sutures quadrilobées contrastent avec les sutures quinquélobées des Ancyloceratoidea. Elles ont généralement des lobes latéraux bifides, mais ils peuvent être trifides chez les genres les plus anciens. La séparation avec les Ancyloceratoidea du Crétacé inférieur est justifiée par une radiation évolutive ayant stabilisé ces nouvelles caractéristiques suturales.

Sous-ordre :

Turrilitina Beznosov & Mikhailova 1983

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

1996. Wright, C., W., Callomon, J., H. & Howarth, M., K.
Treatise on Invertebrate Paleontology - Part L : Mollusca 4 Revised - Volume 4 : Cretaceous Ammonoidea
Roger L. Kaesler - Geological Society of America
p 253, pl 196

1995. Kennedy, W., J., Bilotte, M. & Melchior, P.
Ammonite faunas, biostratigraphy and sequence stratigraphy of the Coniacian-Santonian of the Corbières
Elf Aquitaine Production
p 431, pl 29 (aff.)

1985. Zaborski, P., M., P.
Upper Cretaceous ammonites from the Calabar region, south-east Nigeria
in Bulletin Natural History Museum London (Geol.) - Vol. 39, No 1 - The Natural History Museum
aff. p 13; fig 11a, b (=Pseudoxybeloceras (Parasolenoceras) afff. splendens COLLIGNON, 1969) - lien

1969. Collignon, M.
Atlas des fossiles caractéristiques de Madagascar (Ammonites) - Fascicule XV (Campanien inférieur)
Service Géologique Tananarive - Ministère de l’Industrie et des Mines - République Malagasy
p 46, pl DXX

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 26 mars 2018 - Fiche générée le 26 mars 2018 - 1ère publication le 27 novembre 2008