thumbnail  Ammonites et autres spirales - Muniericeras palmarum thumbnail  Ammonites et autres spirales - Muniericeras palmarum

pointeur Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Muniericeras palmarum

Muniericeras palmarum Collignon 1966

Étage

Santonien (-87 à -83 millions d'années) supérieur

Localité

Région Menabe - Madagascar
Madagascar

Dimensions

Diamètre = 7,5 cm (2.95")

Commentaire

Espèce de la zone à Pseudoschloenbachia umbulazi à Madagascar.
Ornementation lâche et forte. Paires de côtes naissant de tubercules ombilicaux saillants, marquant un petit tubercule sur l’épaulement ventral et se projetant fortement en avant jusqu’à la carène, fortement crénelée. Il y a de rares intercalaires. Les espaces inter-costaux sont profonds et entament le mur ombilical, qui est vertical.

Classification

Genre :

Muniericeras De Grossouvre 1894

Coniacien à Santonien sup.
Plus évolute et fastigié que Tragodesmoceras. Côtes plus tranchantes, non périodiquement élargies, plus distantes et plus franchement projetées sur les épaulements latéro-ventraux. Elles peuvent se diviser sur le rebord ombilical et encore sur l’épaulement latéro-ventral. Présence de tubercules ombilicaux et, chez certaines espèces, latéro-ventraux. Ventre tranchant et crénelé.

Famille :

Muniericeratidae Wright 1952

Turonien inférieur à Campanien inférieur.
Formes modérément involutes à section de tour plus ou moins fastigiée (ventre "en cime de sapin"). Les côtes sont généralement sinueuses avec une tendance à la tuberculation ombilicale et latéro-ventrale. Des tubercules latéraux peuvent aussi exister.

Super-famille :

Desmoceratoidea Zittel 1895

Valanginien supérieur à Maastrichtien supérieur.
Formes à tours de section généralement ronde ou ovale, mais parfois lancéolée ou carénée. Ornementation communément inexistante où formée de faibles côtes, mais certains genres et certaines familles sont fortement costulés et tuberculés. Les constrictions sont communes. Les sutures sont simples à complexes, à lobe suspensif rétracté ou non, lobe latéral symétrique ou trifide asymétrique chez pratiquement tous les groupes. Dimorphisme prononcé. Les macroconques ont une ouverture simple. Les microconques portent des apophyses ou un rostre chez la plupart des familles. Les apophyses semblent absentes chez les Pachydiscidae.

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

1966. Collignon, M.
Atlas des fossiles caractéristiques de Madagascar (Ammonites) - Fascicule XIV (Santonien)
Service Géologique Tananarive - Ministère de l’Industrie et des Mines - République Malgache
p 98, pl CDXCVI

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 1er août 2018 - Fiche générée le 28 août 2018 - 1ère publication le 7 mars 2008