thumbnail  Ammonites et autres spirales - Eubostrychoceras (Amapondella) amapondense thumbnail  Ammonites et autres spirales - Eubostrychoceras (Amapondella) amapondense

pointeur Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Eubostrychoceras (Amapondella) amapondense

Eubostrychoceras (Amapondella) amapondense (Van Hoepen 1921)

Étage

Campanien (-83 à -72 millions d'années) inférieur

Localité

Région Menabe - Madagascar
Madagascar

Dimensions

Diamètre = 7,9 cm (3.11")

Commentaire

Espèce-type du sous-genre, présente du Santonien moy. au Campanien inf., connue en France, dans les Corbières, au Santonien sup.
La plus grande partie de la spire est un turricône aplati à tours internes juste en contact à légèrement incrustés. La fin de la loge d’habitation se recourbe vers le haut jusqu’à dépasser l’apex. La costulation initiale est faite de côtes simples. Dans les tours tardifs du phragmocône et sur la loge d’habitation, des côtes surélevées en collerettes apparaissent régulièrement. La variabilité affecte principalement la taille globale, l’enroulement plus ou moins serré et le stade d’apparition des collerettes.

Classification

Sous-genre :

Amapondella Klinger & Kennedy 1997

Santonien sup. à Campanien inf.
Formes à tours internes apparemment hélicoïdaux, à enroulement serré, suivis par un turricône surbaissé, puis par une incurvation vers le haut atteignant ou dépassant l’apex. Ornementation initiale de côtes simples. A un stade ultérieur variable apparaissent des collerettes.

Genre :

Eubostrychoceras Matsumoto 1967

Turonien inf à Campanien (?Maastrichtien).
Forme initiale en J, puis turricône à enroulement lâche ou serré ou une combinaison des deux, de longueur variable, et se terminant en une loge d’habitation pouvant revenir vers le haut, voire enlacer une partie ou la totalité du turricône. Ornementation de côtes simples, accompagnée, à certains stades de certaines espèces de colerettes intercalées. Tubercules généralement absenst.

Famille :

Nostoceratidae Hyatt 1894

Turonien à Maastrichtien.
Ammonites hétéromorphes à enroulement hélicoïdal, mais dont l’hélice est irrégulière, se terminant parfois en crochet ou en une seconde spire plane. Les côtes sont fortes et parfois tuberculées. Les constrictions apparaissent communément.

Super-famille :

Turrilitoidea Meek 1876

?Aptien supérieur à Maastrichtien supérieur.
Ensemble de familles, directement ou indirectement dérivées des Anisoceratidae ou Hamitidae, incluant pratiquement toutes les morphologies connues chez les hétéromorphes. Comprend des genres costulés, tuberculés et lisses. Les sutures quadrilobées contrastent avec les sutures quinquélobées des Ancyloceratoidea. Elles ont généralement des lobes latéraux bifides, mais ils peuvent être trifides chez les genres les plus anciens. La séparation avec les Ancyloceratoidea du Crétacé inférieur est justifiée par une radiation évolutive ayant stabilisé ces nouvelles caractéristiques suturales.

Sous-ordre :

Turrilitina Beznosov & Mikhailova 1983

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2007. Klinger, H., C., Kennedy, W., J. & Grulke, W., E.
New and little-known Nostoceratidae and Diplomoceratidae (Cephalopoda: Ammonoidea) from Madagascar
in African Natural History - Vol. 3 - Iziko Museums, Cape Town
p 101, fig 5A–C, 10I–J, 11, 12B–I, 13A–E, M (=Amapondella amapondense)

2003. Klinger, H., C. & Kennedy, W., J.
Cretaceous Faunas from Zululand and Natal, South Africa. The ammonite families Nostoceratidae HYATT, 1894 and Diplomoceratidae SPATH, 1926
in Annals of the South African Museum - Volume 110, part 6 - South African Museum
p 235, pl 5-9 - lien

1997. Kennedy, W., J., Cobban, W., A. & Landman, N., H.
Campanian Ammonites from the Tombigbee Sand Member of the Eutaw Formation, the Mooreville Formation, and the Basal Part of the Demopolis Formation in Mississippi and Alabama
in American Museum Novitates - Nb 3201 - American Museum of Natural History
p 4 (=Hyphantoceras (?) amapondense)

1995. Kennedy, W., J., Bilotte, M. & Melchior, P.
Ammonite faunas, biostratigraphy and sequence stratigraphy of the Coniacian-Santonian of the Corbières
Elf Aquitaine Production
p 428, pl 28 (=Hyphantoceras (?) amapondense)

1979. Summesberger, H.
Eine obersantone Ammonitenfauna aus dem Becken von Gosau (Oberösterreich)
in Ann. Naturhistor. Mus. Wien - 82 - Naturhistor. Mus. Wien
p 123, pl 3 (=Hyphantoceras (Madagascarites ?) amapondense)

1969. Collignon, M.
Atlas des fossiles caractéristiques de Madagascar (Ammonites) - Fascicule XV (Campanien inférieur)
Service Géologique Tananarive - Ministère de l’Industrie et des Mines - République Malagasy
p 38, pl DXXVII (*BnonB* Hyphantoceras reussianum), p 50, pl DXXXII (=Anaklinoceras (?) stephensoni nov.)

1922. Spath, L., F.
On the Senonian ammonite fauna of Pondoland
in Transactions of the Royal Society of South Africa - Vol. 10, issue 1 - Royal Society of South Africa
p 145 (=Bostrychoceras ? amapondense, v. HOEPEN sp.) - lien

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 1er août 2018 - Fiche générée le 28 août 2018 - 1ère publication le 3 décembre 2007