Ammonites et autres spirales - Kosmoceras medea (M) juv.  

 Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Kosmoceras medea (M) juv.

Kosmoceras medea Callomon 1955 (M) juv.

Étage

Callovien (-160 à -154 millions d'années) moyen

Localité

Haute-Marne - France

Dimensions

Diamètre = 5,3 cm (2.09 inches)
Epaisseur à l’ouverture = 1,2 cm

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

Macroconque juvénile complet, muni de sa loge d’habitation.

K. medea est index de sous-zone à la base du Callovien moyen (base de la zone à jason) en province subboréale, équivalent de la sous-zone à stuebeli en province subméditerranéenne.
Macroconque de taille moyenne, à ombilic étroit, section assez comprimée et ventre arrondi sur la loge d’habitation adulte. Ornementation fine, tubercules latéraux disparaissant avant 25 mm de diamètre. Petits tubercule externes, disparaissant, comme le méplat siphonal, au début de la loge d’habitation adulte. Sur celle-ci, l’ornementation se réduit à des rides épaisses et espacées, montant jusque vers le milieu des flancs ou un peu plus haut. La partie externe des flancs est lisse ou ornée de fines stries d’accroissement à peine visibles. Sutures massives, peu découpées à lobe externe aussi long que le lobe latéral ou un peu plus court. [Tintant]

Fiche liée

 Cliquez sur le tiroir pour l'ouvrir/fermer

Kosmoceras gulielmii (m)

Classification

Genre :

Kosmoceras Waagen 1869

Callovien inf. sup. à sup. sup.
Je n’utilise pas les sous-genres, qu’ils soient ceux de Tintant (ex : Zugokosmoceras) ou ceux des auteurs anglais (ex : Lobokosmoceras) pour les raisons exprimées dans Courville (2011).
Section comprimée à assez épaisse. Ventre aplati sur le phragmocône, parfois aussi sur la loge d’habitation adulte. Ombilic étroit à assez large. Ornementation de forme et force très variables. Côtes internes assez longues, côtes externes droites ou arquées, simples, fasciculées ou lautiformes. De zéro à trois rangées de tubercules. Microconques portant des apophyses.

Sous-famille :

Kosmoceratinae Tintant 1963

Callovien inf. sup. à sup. sup.
Formes comprimées à moyennement épaisses. Ventre parfois arrondi sur la loge. Ombilic étroit à large. 3 rangées de tubercules en général, rarement 4. Certaines rangées, voire toutes, peuvent faire défaut dans certains groupes. Côtes de force variable disparaissant parfois sur la loge. Côtes externes simples chez les formes primitives puis fendues, puis fasciculées sur une partie du tour à l’approche de la limite Callovien sup./inf., puis lautiformes et de nouveau simples à la fin du Callovien.

Famille :

Kosmoceratidae Haug 1887

Callovien inf. inf. à sup. sup.
Dérivent des Macrocephalitidae par une légère modification de la forme du ventre qui se borde également de tubercule externes chez le jeune.
Formes globuleuses + ou - comprimées, + ou - évolutes. Ventre aplati bordé de tubercule externes au moins chez le jeune. Ornementation généralement forte. Côtes internes entre tubercules latéral et ombilical de force variable. Externes plus fines, plus nombreuses, chacune portant un tubercule externe chez les formes primitives puis fendues, fasciculées, lautiformes et de nouveau simples à la fin du Callovien. Sutures cloisonnaires assez simples à éléments larges.

Super-famille :

Stephanoceratoidea Neumayr 1875

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2010. Lebrun, P.
Entretien avec Philippe Courville, spécialiste des ammonites du Jurassique, à l’université de Rennes, Ille-et-Vilaine
in Fossiles - No 3 - Editions du Piat
p 49, fig J (gr. ; =Kosmoceras (Gulielmites) gr. medea)

2008. Lebrun, P.
Ammonites du Jurassique Tome 1 - Les ammonoïdes, des mollusques céphalopodes - le Jurassique et ses biozones d’ammonites et généralités sur les ammonoïdes du Jurassique
in Minéraux & Fossiles - Hors-Série No 24 - CEDIM
pl 7 (M) juv., non (m) juv.

2004. Courville, P., Bonnot, A. Collin, P.-Y., Marchand, D. & Raffray, M.
Le Callovien dans l’Est du Bassin Parisien (France). La succession de Bologne-Marault (Haute-Marne) : interprétation biostratigraphique
in Bulletin Scientifique de Bourgogne - tome 52, fascucule 2 - Société des Sciences Naturelles de Bourgogne
p 8, 9, 11, pl 1

2001. Kiselev, D., N.
Zones, subzones and biohorizons of the Central Russia Middle Callovian
in Pedagogical University of Yaroslavl - Stratigraphy Paleontology Special Papers - N° 1 - Pedagogical University of Yaroslavl
pl 1 (K. (Gulielmites) medea medea, K. (G.) medea magnum)

1998. Courville, P., Bonnot, A., Collin, P.-Y., Contini, D. & Marchand, D.
Coupures morphologiques et biochronologie chez les Kosmoceratinae de l’Est de la France (Callovien inférieur pp. à Callovien supérieur pp.)
in C. R. Académie des Sciences de Paris, Sciences de la terre et des planètes - 327, 685-691 - Académie des sciences / Elsevier, Paris
p 697-691, fig 5

1991. Page, K., N.
Ammonites.
in Fossils of The Oxford Clay - Chapter 4 - The Palaeontological Association
p 99, pl 15 (=Kosmoceras (Gulielmiceras) medea)

1963. Tintant, H.
Les Kosmocératidés du Callovien inférieur et moyen d’Europe occidentale
Presses Universitaires de France
p 242, pl 25-27

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Mots-clés

Zugokosmoceras

Contenu révisé le 03 avril 2013 - Fiche générée le 22 juin 2016 - 1ère publication le 29 janvier 2007