thumbnail  Ammonites et autres spirales - Hamites (Hamites) maximus thumbnail  Ammonites et autres spirales - Hamites (Hamites) maximus thumbnail  Ammonites et autres spirales - Hamites (Hamites) maximus

pointeur Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Hamites (Hamites) maximus

Hamites (Hamites) cf. maximus (Sowerby 1814)

Étage

Albien (-108 à -96 millions d'années) moyen

Localité

Pas-De-Calais - France
Pas-De-Calais

Dimensions

Hauteur = 8 cm (3.15")

Commentaire

Hamites maximus est de section pratiquement arrondie et porte des côtes grossières, peu serrées.

Classification

Sous-genre :

Hamites Parkinson 1811

Albien inf. à Cénomanien sup.
Côtes toujours présentes.

Genre :

Hamites Parkinson 1811

Albien inf. à Cénomanien sup.
Trois hampes subparallèles précédées éventuellement d’un stade initial planispiralé ou hélicoïdal. Section circulaire, déprimée ou comprimée. Côtes droites, rectiradiées ou obliques, fines et denses à grossières et distantes, parfois absentes. Sutures très découpées à plutôt simples avec un large lobe latéral bifide et un plus petit lobe ombilical trifide à sub-bifide. Les microconques (Stomohamites) ont un péristome à bourrelet constricté.

Famille :

Hamitidae Gill 1871

Albien inf. à Turonien sup.
Dérivent d’Anisoceratidae primitifs par perte de la tuberculation. Enroulement plutôt irrégulier, généralement formé d’une spirale ouverte, plane ou hélicoïdale, suivie par 2 ou 3 hampes parallèles. Section circulaire à comprimée. Côtes annulaires ou interrompues sur la partie dorsale. Pas de tubercule.

Super-famille :

Turrilitoidea Meek 1876

?Aptien supérieur à Maastrichtien supérieur.
Ensemble de familles, directement ou indirectement dérivées des Anisoceratidae ou Hamitidae, incluant pratiquement toutes les morphologies connues chez les hétéromorphes. Comprend des genres costulés, tuberculés et lisses. Les sutures quadrilobées contrastent avec les sutures quinquélobées des Ancyloceratoidea. Elles ont généralement des lobes latéraux bifides, mais ils peuvent être trifides chez les genres les plus anciens. La séparation avec les Ancyloceratoidea du Crétacé inférieur est justifiée par une radiation évolutive ayant stabilisé ces nouvelles caractéristiques suturales.

Sous-ordre :

Turrilitina Beznosov & Mikhailova 1983

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2006. Fischer, J.-C. & al.
Révision critique de la paléontologie française d’Alcide d’Orbigny - Volume IV - Céphalopodes crétacés
Backhuys Publishers, Leiden, Pays-Bas
p 157, pl 44

1995. Seyed-Emami, K. & Immel, H.
Ammoniten aus dem Alb (Kreide) von Shir-Kuh (N’ Yazd, Zentraliran)
in Paläontologische Zeitschrift - Vol. 69, Nb. 3-4 - Paläontologische Gesellschaft
p 382, fig 15 (cf.) - lien

1941. Spath, L., F.
A Monograph of the Ammonoidea of the Gault - Part XIV
The Palaeontographical Society
p 621, pl LXVIII-LXX

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 1er août 2018 - Fiche générée le 28 août 2018 - 1ère publication le 24 octobre 2006