Ammonites et autres spirales - Pseudopeltoceras leckenbyi (M)  

 Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Pseudopeltoceras leckenbyi (M)

Pseudopeltoceras leckenbyi (Bean in Spath 1931) (M)

Étage

Callovien (-160 à -154 millions d'années) supérieur

Localité

Maine-Et-Loire - France

Dimensions

Diamètre = 27,5 cm (10.83 inches)

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

Horizon à... leckenbyi.

Espèce un peu problématique puisque, le type n’ayant pas été figuré, Cox (1988) affirme qu’elle a toujours été mal interprétée par les auteurs, de Gérard & Contaut à Mangold et Cariou. Leur P. leckenbyi, macroconque d’Hamulisphinctes hamulatus (Binatisphinctes hamulatus selon Cox) diffèrerait du type de Bean, à côtes incurvées prorsiradiées. Cox le nomme donc Binatisphinctes hamulatus (M) et l’écarte du P. leckenbyi vrai.
Dans le doute, je reste néanmoins sur l’ancienne conception.

Fiche liée

 Cliquez sur le tiroir pour l'ouvrir/fermer

Hamulisphinctes hamulatus (m)

Classification

Genre :

Pseudopeltoceras Spath 1928

Callovien moy. sup. à Callovien sup. inf.
Macroconques grands à très grands. Section d’abord circulaire, puis comprimée puis plus ou moins carrée. Côtes primaires proverses , dichotomes et secondaires simples, rétroverses dans les tours internes. Côtes primaires espacées, plus ou moins épaissies à la base et secondaires limitées à des bourrelets ensuite. Tubercules réduits à des épaississements latéro-ventraux. Ni constrictions, ni parabolae, ni sillon ventral. Sutures cloisonnaires assez simples, à lobe suspensif plus ou moins développé.

Sous-famille :

Grossouvriinae Spath 1931

Bathonien moy. à Callovien sup.
Dérivent probablement de formes voisines de Wagnericeras. Pas de stade "zigzag". Présence de parabolae discrètes et cantonnées sur les premiers tours des macroconques, elles sont mieux marquées chez les microconques. Différenciation précoce et parfois très marquée entre les côtes primaires et les côtes secondaires. Suture cloisonnaire simple. Selle latérale large, lobe latéral peu profond et symétrique, lobe suspensif toujours faiblement rétracté. [Mangold]

Famille :

Perisphinctidae Steinmann 1890

Bajocien moy. à Tithonien.
Tronc principal de la super-famille construit autour du genre Perisphinctes. Typiquement aplaties, bien qu’il existe certaines formes très renflées. Côtes simples, bi- ou trifurquées. Macroconques souvent géants, longidomes, à loge d’habitation lisse ou ornée de côtes distantes. Microconques de petite taille, munis d’apophyses et entièrement costulés. Lobe suspensif rétracté. Famille cosmopolite, mais majoritairement téthysienne et pacifique.

Super-famille :

Perisphinctoidea Steinmann 1890

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2014. Jaffré, R.
Fiches d’aide à la détermination des ammonites jurassiques et crétacées - tome II
Association Géologique Auboise
p 95 (=Pseudopeltoceras leckenbyi (BEAN in LECKENBY, 1859) macroconque)

2004. Courville, P. & Crônier, C.
Le Callovien et l’Oxfordien à Latrecey-Ormoy-sur-Aube (Haute-Marne)
in Bulletin de l’Association Géologique Auboise - n° 24-25 - Association Géologique Auboise
pl 7

2004. Courville, P., Bonnot, A. Collin, P.-Y., Marchand, D. & Raffray, M.
Le Callovien dans l’Est du Bassin Parisien (France). La succession de Bologne-Marault (Haute-Marne) : interprétation biostratigraphique
in Bulletin Scientifique de Bourgogne - tome 52, fascucule 2 - Société des Sciences Naturelles de Bourgogne
p 9, 10

1997. Thierry, J., Cariou, E., Elmi, S., Mangold, C., Marchand, D. & Rioult, M.
Callovien
in Biostratigraphie du jurassique ouest-européen et méditerranéen - Chap. 8 - ELF Exploitation Production
p 76

1992. Bonnot, A., Marchand, D. & Garcia, J.-P.
Le contact Dogger-Malm en Côte d’Or (France) - II. La coupe type de Saulx-le-Duc - Interprétation biostratigraphique
in Bulletin Scientifique de Bourgogne - t. 45 - Société des Sciences Naturelles de Bourgogne
p 53, pl 1

1988. Cox, B.M.
English callovian (middle jurassic) Perisphinctid ammonites
in Monograph of the Palaeontographical Society - No 575, issued as part of Volume 140 for 1986 - The Palaeontographical Society - London
p 46, 47, pl 19 (Binatisphinctes hamulatus [M]), pl 20 (type de P. leckenbyi))

1980. Cariou, E.
L’étage Callovien dans le Centre-Ouest de la France
Université de Poitiers
p 23

1970. Mangold, C.
Les Perisphinctidae (Ammonitina) du Jura méridional au Bathonien et au Callovien
in Documents des laboratoires de géologie de la Faculté des Sciences de Lyon - N°41 - Fascicule 2 - Département des Sciences de la Terre - Faculté des Sciences de Lyon
p 214, fig. 153, 157

1951. Jeannet, A.
Die Eisen- und Manganerze der Schweiz - Stratigraphie und Palaeontologie des oolithischen Eisenerzlagers von Herznach und seiner Umgebung
in Beiträge zur Geologie der Schweiz - Geotechnische Serie - XIII. Lieferung, 5. Band
p 176, pl 85

1936. Gérard, Ch. & Contaut, H.
Les ammonites de la zone à Peltoceras athleta du centre-ouest de la France - Mémoires de la Société Géologique de France - no 20
Société Géologique de France
p 68, pl XVII

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 27 mars 2016 - Fiche générée le 22 juin 2016 - 1ère publication le 12 février 2005