Ammonites et autres spirales - Parkinsonia (Durotrigensia) clapense

Parkinsonia (Durotrigensia) clapense Maubeuge 1951

Étage

Bajocien (-170 à -164 millions d'années) supérieur

Localité

Calvados - France
Calvados

Dimensions

Diamètre = 12 cm (4.72")
Epaisseur à l’ouverture = 3,8 cm (1.50")

Commentaire

Exemplaire entièrement cloisonné. A noter que l’on retrouve la "saillie" à laquelle Maubeuge fait allusion sur le bord ombilical. Néanmoins, on retrouve ce phénomène sur d’autres espèces du genre.

Espèce de la zone à Parkinsoni, sous-zone à Truellei.
Parkinsonia clapense est caractérisée par son ombilic profond, relativement étroit, sa section épaisse, sa costulation dense et infléchie, déjetée vers l’avant dès la base des côtes; la dichotomie des côtes se fait le plus souvent en deux, parfois en 3 côtes secondaires. Il est à remarquer que sur le bord ombilical la costulation s’arrête à une certaine distance et que ce bord, relativement tôt, fait une saillie au niveau de la côte du tour précédent; cette saillie est décalée par rapport aux côtes du tour externe, devenant souvent intercalaire de ces côtes. [Maubeuge 1951]

Classification

Sous-genre :

Durotrigensia Buckman 1928

Bajocien sup.
Formes grandes à géantes. Côtes fines et tranchantes sur les tours internes et moyens. Tours externes lisses. Absence de tubercules.

Genre :

Parkinsonia Bayle 1878

Famille :

Parkinsoniidae Buckman 1920

Bajocien sup. à Bathonien sup. (et même Callovien moy. avec les Parapatoceras).
Costulation tranchante interrompue sur le ventre par une bande ou un sillon lisse. Des tubercules se développent usuellement au point de bifurcation. Sutures relativement simples, au lobe suspensif peu rétracté.

Super-famille :

Perisphinctoidea Steinmann 1890

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2017. Dietze, V., Franz, M., Kutz, M. & Waltschew, A.
Stratigraphy of the Middle Jurassic Sengenthal Formation of Polsingen-Ursheim (Nördlinger Ries, Bavaria, Southern Germany)
in Palaeodiversity - 10(1) - Staatliches Museum für Naturkunde Stuttgart
p 52, 55, 60, pl 7, fig 2, 3 (=Parkinsonia clapense MAUBEUGE, 1951) - lien

2011. Rulleau, L.
Les ammonites du Bajocien en France et dans le monde. Inventaire des genres et des espèces.
Louis Rulleau et Section Géologie et Paléontologie du Comité d’Entreprise Lafarge Ciments
pl 75, fig 2 (non Parkinsonia neuffensis (OPPEL))

2006. Dietze, V. & Dietl, G.
Feinstratigraphie und Ammoniten-Faunen-horizonte im Ober-Bajocium und Bathonium des Ipf-Gebietes (Schwäbische Alb, Südwestdeutschland)
in Stuttgarter Beiträge zur Naturkunde - Serie B - (Geologie und Paläontologie) - Nr. 360 - Staatliches Museum für Naturkunde, Stuttgart
p 10 (=Parkinsonia clapense MAUBEUGE [M]) - lien

1951. Maubeuge, P., L.
Les ammonites du Bajocien de la région frontière franco-belge (bord septentrional du bassin de Paris)
in Mémoires de l’Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique - Deuxième série, fasc. 42 - Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique
p 93, pl XV, fig 7 (=Parkinsonia clapense nov. sp.) - lien

1927. Nicolesco, C., P.
Étude monographique du genre Parkinsonia
Société Géologique de France
pars. p 50, pl XIV, fig 13, 14 (non Parkinsonia neuffensis OPPEL)

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 9 février 2021 - Fiche générée le 9 février 2021 - 1ère publication le 6 avril 2003