Ammonites et autres spirales - Euaspidoceras freii spathi

Euaspidoceras freii Jeannet 1951 spathi Jeannet 1951 (M)

Étage

Oxfordien (-154 à -146 millions d'années) inférieur

Localité

Ardennes - France
Ardennes

Dimensions

Diamètre = 12,1 cm (4.76")
Epaisseur à l’ouverture = 4,4 cm (1.73")

Commentaire

Sommet sous-zone à cordatum. Dans la lignée de E. douvillei. L’arrivée très tardive des tubercules internes et l’irrégularité de l’ornementation me font opter pour le morphe spathi.
Merci à J.-C. Dudicourt.

Fiches liées

pointeur Cliquez sur les tiroirs pour les ouvrir/fermer

Euaspidoceras douvillei

Classification

Genre :

Euaspidoceras Spath 1931

Callovien sup. à Oxfordien sup.
Macroconque évolute, fortement costulé, bituberculé, les tubercules internes sur les tours jeunes étant souvent falcoïdes. Section typiquement quadratique, déprimée à comprimée. Microconque très petit à côtes secondaires rursiradiées, noeuds paraboliques nombreux et péristome constricté portant des apophyses.

Sous-famille :

Euaspidoceratinae Spath 1931

Callovien sup. (sommet zone à athleta) à Kimméridgien.
Sous-famille d’origine téthysienne indo-malgache enracinée chez les Perisphinctidae.
Stade initial lisse. Tours internes perisphinctoïdes, à côtes ténues et formations paraboliques. Le tour externe des macroconques est convergent morphologiquement avec les Peltoceratinae (enroulement, section, double rangée de tubercules).Les microconques sont toujours beaucoup plus petits que ceux des Peltoceratinae.

Famille :

Aspidoceratidae Zittel 1895

Callovien supérieur à Tithonien.
Ensemble polyphylétique d’ammonites téthysiennes tuberculées.
Une ou deux rangées de tubercules noduleux à épineux se développent sur le spire. Les sutures sont peu découpées, souvent simplifiées. Le dimorphisme sexuel, prononcé chez les Peltoceratinae et Euaspidoceratinae de part la taille et l’ornementation, paraît en revanche peu accusé chez les Aspidoceratinae, chez qui les macroconques et microconques ne possèdent même pas de péristome différencié. [d’après Hantzpergue 1987]

Super-famille :

Perisphinctoidea Steinmann 1890

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2009. Quereilhac, P., Marchand, D., Jardat, R., Bonnot, A., Fortwengler, D. & Courville, P.
La faune ammonitique des marnes à fossiles ferrugineux de la région de Niort, France (Oxfordien inférieur, Zone à Cordatum, Sous-Zone à Cordatum)
in Carnets de Géologie / Notebooks on Geology - Article 2009/05
pl 8 - lien

2001. Bonnot, A. & Gygi, R., A.
Les Euaspidoceratinae (Ammonitina, Aspidoceratidae) de la zone à Transversarium (Oxfordien moyen) de Suisse septentrionale (cantons d’Argovie et de Schaffhouse)
in Eclogae geol. Helv. - 94 (2001) - Birkaüser Verlag, Basel
p 430, pl 1

1995. Bonnot, A.
Les Aspidoceratidae en Europe occidentale au Callovien supérieur et à l’Oxfordien inférieur - Thèse de Doctorat en Paléontologie
URA CNRS Dijon
p 339, pl 13

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 14 août 2018 - Fiche générée le 15 août 2018 - 1ère publication le 13 avril 2003