Ammonites et autres spirales - Eubostrychoceras (Eubostrychoceras) japonicum

Eubostrychoceras (Eubostrychoceras) japonicum (Yabe)

Étage

Coniacien (-88 à -87 millions d'années) ?

Localité

Hokkaïdo - Japon

Dimensions

Hauteur visible = 2,5 cm (.98")

Commentaire

Many thanks to Takashi Ito for sending me this nice uncoiled ammonite.

Classification

Sous-genre :

Eubostrychoceras Matsumoto 1967

Turonien inf. à Campanien (?Maastrichtien).
Ontogénèse d’abord composée de une à trois hampes rectilignes, rarement hétérostrophique (protoconque enroulée dans le sens inverse de la téléoconque), puis d’un enroulement hélicoidal lâche à serré, en tire-bouchon. Ouverture simple, dirigée vers le haut. Ornementation généralement constituée de côtes simples et constrictions périodiques. Sutures modérément complexes. Siphon situà à mi-flanc. [Klinger & Kennedy, 2003]

Genre :

Eubostrychoceras Matsumoto 1967

Turonien inf à Campanien (?Maastrichtien).
Forme initiale en J, puis turricône à enroulement lâche ou serré ou une combinaison des deux, de longueur variable, et se terminant en une loge d’habitation pouvant revenir vers le haut, voire enlacer une partie ou la totalité du turricône. Ornementation de côtes simples, accompagnée, à certains stades de certaines espèces de colerettes intercalées. Tubercules généralement absenst.

Famille :

Nostoceratidae Hyatt 1894

Turonien à Maastrichtien.
Ammonites hétéromorphes à enroulement hélicoïdal, mais dont l’hélice est irrégulière, se terminant parfois en crochet ou en une seconde spire plane. Les côtes sont fortes et parfois tuberculées. Les constrictions apparaissent communément.

Super-famille :

Turrilitoidea Meek 1876

?Aptien supérieur à Maastrichtien supérieur.
Ensemble de familles, directement ou indirectement dérivées des Anisoceratidae ou Hamitidae, incluant pratiquement toutes les morphologies connues chez les hétéromorphes. Comprend des genres costulés, tuberculés et lisses. Les sutures quadrilobées contrastent avec les sutures quinquélobées des Ancyloceratoidea. Elles ont généralement des lobes latéraux bifides, mais ils peuvent être trifides chez les genres les plus anciens. La séparation avec les Ancyloceratoidea du Crétacé inférieur est justifiée par une radiation évolutive ayant stabilisé ces nouvelles caractéristiques suturales.

Sous-ordre :

Turrilitina Beznosov & Mikhailova 1983

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2003. Klinger, H., C. & Kennedy, W., J.
Cretaceous Faunas from Zululand and Natal, South Africa. The ammonite families Nostoceratidae HYATT, 1894 and Diplomoceratidae SPATH, 1926
in Annals of the South African Museum - Volume 110, part 6 - South African Museum
p 232 - lien

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 18 février 2018 - Fiche générée le 21 avril 2018 - 1ère publication le 27 janvier 2001