thumbnail  Ammonites et autres spirales - Catasigaloceras enodatum thumbnail  Ammonites et autres spirales - Catasigaloceras enodatum

pointeur Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Catasigaloceras enodatum

Catasigaloceras enodatum (Nikitin 1881) (M)

Étage

Callovien (-160 à -154 millions d'années) inférieur

Localité

Cher - France
Cher

Dimensions

Diamètre = 5 cm (1.97")
Epaisseur à l’ouverture = 1,5 cm (.59")

Commentaire

Individu type à ornementation gracile.
Merci à Pierre Lacroix.

C. enodatum est index de sous-zone au sommet du Callovien inférieur en province subboréale (équivalent de la sous-zone à Patina en province subméditerranéenne).
Taille peu importante (macroconque < 60-65 mm). Ombilic étroit (20-25%). Section elliptique, assez épaisse (E/H = 0,75). Méplat siphonal disparaissant sur la loge d’habitation. Grande variabilité d’ornementation. Tubercules disparaissant très tôt, avant 20 mm, ou totalement absents. Loge d’habitation portant seulement des côtes internes courtes et espacées et de fines stries d’accroissement sur la moitié supérieure, ou même complètement lisse. Lobe latéral légèrement plus court que le lobe externe. [d’après Tintant 1963]

Fiches liées

pointeur Cliquez sur les tiroirs pour les ouvrir/fermer

Catasigaloceras enodatum  forme crispatum

Catasigaloceras enodatum  forme curvicerclus

Classification

Genre :

Catasigaloceras Buckman 1923

Callovien inf.
Genre intermédiaire entre Sigaloceras et Kosmoceras. Le macroconque a encore des caractères de Sigaloceras, alors que le microconque est un "Gulielmiceras" c’est à dire un Kosmoceras.
Par rapport à Sigaloceras str. s., Catasigaloceras (M) est de petite taille et présente en ventre moins nettement tabulé, qui devient parfaitement lisse et arrondi sur la loge d’habitation adulte. Le microconque, par rapport aux "Gulielmiceras" postérieurs, présente des flancs encore bombés à partie externe nettement convergeant vers le méplat ventral et sa tuberculation ombilicale est moins marquée.

Sous-famille :

Kosmoceratinae Tintant 1963

Callovien inférieur supérieur à supérieur supérieur.
Formes comprimées à moyennement épaisses. Ventre parfois arrondi sur la loge. Ombilic étroit à large. 3 rangées de tubercules en général, rarement 4. Certaines rangées, voire toutes, peuvent faire défaut dans certains groupes. Côtes de force variable disparaissant parfois sur la loge. Côtes externes simples chez les formes primitives puis fendues, puis fasciculées sur une partie du tour à l’approche de la limite Callovien sup./inf., puis lautiformes et de nouveau simples à la fin du Callovien.

Famille :

Kosmoceratidae Haug 1887

Callovien inférieur inférieur à supérieur supérieur.
Dérivent des Macrocephalitidae par une légère modification de la forme du ventre qui se borde également de tubercules externes chez le jeune.
Formes globuleuses + ou - comprimées, + ou - évolutes. Ventre aplati bordé de tubercules externes au moins chez le jeune. Ornementation généralement forte. Côtes internes entre tubercules latéral et ombilical de force variable. Externes plus fines, plus nombreuses, chacune portant un tubercule externe chez les formes primitives puis fendues, fasciculées, lautiformes et de nouveau simples à la fin du Callovien. Sutures cloisonnaires assez simples à éléments larges.

Super-famille :

Stephanoceratoidea Neumayr 1875

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2010. Lebrun, P.
Entretien avec Philippe Courville, spécialiste des ammonites du Jurassique, à l’université de Rennes, Ille-et-Vilaine
in Fossiles, revue française de paléontologie - No 3 - Editions du Piat
p 49, fig A, B, C (=Kosmoceras (Catasigaloceras) enodatum NIKITIN 1891)

2004. Courville, P., Bonnot, A., Collin, P.-Y., Marchand, D. & Raffray, M.
Le Callovien dans l’Est du Bassin Parisien (France). La succession de Bologne-Marault (Haute-Marne) : interprétation biostratigraphique
in Bulletin Scientifique de Bourgogne - tome 52, fascicule 2 - Société des Sciences Naturelles de Bourgogne
p 9, 10 (=Kosmoceras enodatum) - lien

2001. Kiselev, D., N.
Zones, subzones and biohorizons of the Central Russia Middle Callovian
in Pedagogical University of Yaroslavl - Stratigraphy Paleontology Special Papers - N° 1 - Pedagogical University of Yaroslavl
pl 1, fig 1-3 (=Kosmoceras (Catasigaloceras) enodatum enodatum (NIK.)), pl 1, fig 10, 12 (=Kosmoceras (Catasigaloceras) enodatum crispatum (BUCKMN.)), pl 1, fig 4-5, pl 5, fig 6, 7 (=Kosmoceras (Catasigaloceras) enodatum aceta subsp. nov.)

1998. Courville, P., Bonnot, A., Collin, P.-Y., Contini, D. & Marchand, D.
Coupures morphologiques et biochronologie chez les Kosmoceratinae de l’Est de la France (Callovien inférieur pp. à Callovien supérieur pp.)
in C. R. Académie des Sciences de Paris, Sciences de la terre et des planètes - 327, 685-691 - Académie des sciences / Elsevier, Paris
p 687-691, fig 2-4 (=Kosmoceras enodatum NIK.)

1996. Gerasimov, P., A., Mitta, V., V., Kochanova, M., D. & Tesakova, E., M.
The Callovian Fossils of the Central Russia
All-Russian Research Institute of Geology and Oil (VNIGNI)
pl 38, fig 1, 2 (=Kosmoceras enodatum NIKITIN, 1881)

1985. Schlegelmilch, R.
Die Ammoniten des Süddeutschen Dogger
Gustav Fischer Verlag - Stuttgart - New York
p 109, pl 40, fig 5 (=Sigaloceras (Sigaloceras) enodatum (NIKITIN 1881))

1967. Elmi, S.
Le Lias supérieur et le Jurassique moyen de l’Ardèche (2e fascicule) - La série calcaréo-marneuse (Partie supérieure du Bathonien et Callovien)
in Documents des laboratoires de géologie de la Faculté des Sciences de Lyon - 19 - Département des Sciences de la Terre - Faculté des Sciences de Lyon
fig 88:6 (=Kosmoceras (Zugokosmoceras) enodatum (NIK.)) - lien

1963. Tintant, H.
Les Kosmocératidés du Callovien inférieur et moyen d’Europe occidentale
Presses Universitaires de France
p 231, pl XXIV, fig 1-5 (=Kosmoceras (Zugokosmoceras) enodatum NIKITIN, 1881)

1956. Kamysheva-Elpatievskaia, V., G., Nicolaieva, V., N. & Troitskaia, E., A.
Détermination des ammonites jurassiques de la région de Saratov [en Russe]
Université Gouvernementale de Saratov
pars. p 14, pl I, fig 4 (=Kepplerites (Sigaloceras) enodatum NIK.), non pl II, fig 4

1955. Callomon, H.
The ammonite succession in the Lower Oxford Clay and Kellaways beds at Kidlington, Oxfordshire, and the zones of the Callovian stage
in Philosophical Transactions of the Royal Society B - Biological Sciences - n° 664, vol. 239 - The Royal Society
p 227, pl 2, fig 5 (=Sigaloceras (Catasigaloceras) planicerclus (S. BUCKMAN)) - lien

1951. Jeannet, A.
Die Eisen- und Manganerze der Schweiz - Stratigraphie und Palaeontologie des oolithischen Eisenerzlagers von Herznach und seiner Umgebung
in Beiträge zur Geologie der Schweiz - Geotechnische Serie - XIII. Lieferung, 5. Band
p 156, pl 25, fig 8-10, pl 26, fig 12-14, text-fig 379-381 (=Kepplerites enodatum NIKITIN sp. var.)

1950. Sokolova, E., I.
Kosmoceratidae des dépôts du Jurassique supérieur de Manguistaou [en Russe]
in Géologie de la région d’Emba, matériaux pour la paléontologie et la stratigraphie [en Russe] - p 93-160 - VNIGRI, nouvelle série, volume 49
p 119, pl III, fig 3-6, pl VII, fig 2 (=Kepplerites (Sigaloceras) enodatum NIKITIN, 1881)

1932. Corroy, G.
Le Callovien de la bordure orientale du Bassin de Paris - Mémoires pour servir à l’explication de la carte géologique détaillée de la France
Ministère des Travaux Publics
pars. p 160 (non Kepplerites calloviensis SOWERBY sp.), non pars. p 161, pl XXV, fig 8-10 (non Kosmoceras enodatum NIKITIN ; fig 8, 9=Kosmoceras medea CALLOMON 1955))

1923-1925. Buckman, S., S.
Type Ammonites - V
Wesley & Son, London
Part. XLII (1923), pl CDXXXIV (=Catasigaloceras crispatum, nov.), pl CDXXXV (=Catasigaloceras curvicerclus, nov.) - lien

1915. Douvillé, R.
Études sur les Cosmocératidés des collections de l’Ecole Nationale Supérieure des Mines et de quelques autres collections publiques ou privées
in Mémoires pour servir à l’explication de la carte géologique détaillée de la France - Ministère des Travaux Publics - Paris, Imprimerie Nationale
pars. p 36, pl IX, fig 2 seulement (non Cosmoceras jason REINECKE)

1908. Reuter, L.
Die Ausbildung des oberen Braunen Jura im nördlichen Teile der Fränkischen Alb (Ein Beitrag zur Kenntnis des Fränkischen Jurameeres). Inaugural-Dissertation zur Erlangung der Doktorwürde der hohen philosophischen
Fakultät der Friedrich-Alexanders-Universität Erlangen
p 98, 99 (non Kepplerites sp. cf. K. calloviensis SOWERBY)

1896. Semenov, B.
Faune des dépôts jurassiques de Mangychlak et de Touar Kyr [en Russe]
in Travaux de la Société des Naturalistes de Saint-Pétersbourg - Section de Géologie et de Minéralogie - Vol. XXIV - Université de Leningrad
p 77, pl II, fig 6 (non Kepplerites neumayri UHL.), pl III, fig 1 (=Cosmocetas enodatum NIK.)

1883. Lahusen, J.
Die Fauna der Jurassischen Bildungen der Rjasanschen Gouvernements
in Mémoires du Comité Géologique - vol. I, no 7
p 55, pl VI, fig 9 (=Cosmoceras enodatum NIK.)

1881. Nikitin, S.
Der Jura der Umgegend von Elatma. 1 Lief.
in Nouveaux mémoires de Société Impériale des Naturalistes de Moscou - Tome XIV - livraison 2 - Société Impériale des Naturalistes de Moscou
p 112, pl III, fig 12, 13 (=Cosmoceras enodatum NIK.)

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Contenu révisé le 21 avril 2022 - Fiche générée le 9 mai 2022 - 1ère publication le 7 juin 2003