Ammonites et autres spirales - Macrocephalites (M.) subtrapezinus (M)   Ammonites et autres spirales - Macrocephalites (M.) subtrapezinus (M)  

 Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Macrocephalites (M.) subtrapezinus (M)

Macrocephalites (M.) subtrapezinus (Waagen 1875) (M)

Étage

Callovien (-160 à -154 millions d'années) inférieur

Localité

Vendée - France

Dimensions

Diamètre = 16,8 cm (6.61 inches)

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

Morphe macroconque transitorius (Spath 1928). Un Bullatimorphites microconque est fossilisé à l’ouverture.

Classification

Sous-genre :

Macrocephalites Zittel, 1884 emend. Spath 1928

Callovien inf. inf. à moy. inf.
Formes involutes discoïdes moyennes à grandes, presque oxycônes à globuleuses. Ombilic étroit à mur vertical ou surplombant. Section des tours plus haute que large chez l’adulte. Rebord ventral arrondi. Côtes fines et plus ou moins denses sur le phragmocône, flexueuses, proverses ou droites jusqu’au point de division (entre le 1/3 et le 1/2 flanc) monoschizotomes à polyschizotomes. Dimorphisme très accusé, le macroconque devenant lisse sur la loge d’habitation adulte. Sutures à 9 lobes étroits et profonds très découpés.

Genre :

Macrocephalites Zittel, 1884 emend. Spath 1928

Callovien inf. inf. à moy. inf.
Même description que la sous-famille (si l’on admet le caractère sub-générique de Kamptokephalites, elle n’inclut que le genre Macrocephalites au sens large).

Sous-famille :

Macrocephalitinae Buckman 1922

Callovien inférieur et extrême base du moyen.
Sphéro- à subsphérocône. Taille moyenne à grande. Enroulement involute à très involute. Ombilic profond à mur droit ou peu oblique. Section ogivale à déprimée. Côtes fines, moyennes ou grossières en général bi- ou trifurquées, rétroverses puis proverses après le bord ombilical, puis radiales après le point de bifurcation. L’ornementation du macroconque adulte s’atténue alors qu’elle se renforce chez le microconque. Sutures à 9 lobes très découpés. [Thierry]

Famille :

Macrocephalitidae Buckman 1922

Bathonien moy. à Callovien moy./?sup.
Formes involutes, globulaires, à côtes tranchantes. Loge d’habitation du macroconque lisse chez beaucoup de genres. Péristome simple, sans constriction, col ou évasement. Rare dans le domaine boréal.

Super-famille :

Stephanoceratoidea Neumayr 1875

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2003. Majidifard, M., R.
Biostratigraphy, Lithostratigraphy, ammonite taxonomy and microfacies analysis of the Middle and Upper Jurassic of norteastern Iran - Thèse de Doctorat
Bayerischen Julius-Maximilians-Universität Würzburg
p 103, pl 5 (cf. M. (Kamptokephalites) subtrapezinus) - lien

1979. Thierry, J.
Le genre Macrocephalites au Callovien inférieur - Systématique et évolution - Biostratigraphie - Biogéographie : Europe et domaine indo-malgache
Institut des Sciences de la Terre - Université de Dijon
p 155, pl 2-5 (dimorphe macroconque transitorius), p 175, pl 6-7 (dimorphe microconque subtrapezinus), p 198, pl 7 (dimorphe microconque intermedium)

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Mots-clés

Indocephalites transitorius

Contenu révisé le 07 décembre 2008 - Fiche générée le 22 juin 2016 - 1ère publication le 01 octobre 2000