Ammonites et autres spirales - Acanthoceras pseudorenevieri   Ammonites et autres spirales - Acanthoceras pseudorenevieri  

 Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Acanthoceras pseudorenevieri

Acanthoceras pseudorenevieri (Spath 1926)

Étage

Cénomanien (-96 à -92 millions d'années) moyen

Localité

Sarthe - France

Dimensions

Diamètre max. = 16,4 cm (6.46 inches)
Epaisseur mesurable = 4,5 cm
au diamètre de = 14,6 cm

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

Sous-zone à Costatus de la Craie de Théligny, juste au dessus des bancs les plus riches en A. rhotomagense. Seul exemplaire de cette forme trouvé dans cette formation. D’abord affecté à Acompsoceras sp. par rejet d’Acanthoceras rothomagense forme clavatum, mais aussi d’A. pseudorenevieri car Kennedy & Juignet (1993) lui attribuent à tort un "lack of obvious umbilical bullae", je suis revenu à cette espèce par sa proximité avec la figure de Moreau & al. (1983), individu juste un peu plus robuste.

Classification

Genre :

Acanthoceras Neumayr 1875

Cénomanien.
Nom tiré des feuilles d’Acanthe, auxquelles les sutures ressemblent.
Tours initiaux ronds à carrés avec des tubercules ombilicaux, latéro-ventraux internes/externes et siphonaux. Côtes divisées ou alternant longues et courtes. Sur les tours externes, elles deviennent simples et uniformes ou gardent une alternance longues et courtes et s’affaiblissent parfois. Les tubercules siphonaux peuvent disparaître alors que les latéro-ventraux peuvent fusionner en d’imposantes cornes.

Sous-famille :

Acanthoceratinae De Grossouvre 1894

Cénomanien inf. à Turonien moy.
Formes dont certaines ont des tubercules dominants et d’autres des côtes dominantes, toutes possédant des tubercules siphonaux au moins à certains stades de croissance.

Famille :

Acanthoceratidae De Grossouvre 1894

Albien sup. à Coniacien.
Explosion évolutive à partir du Cénomanien. Tuberculation généralement très forte. Au moins un tubercule ombilical et un latéro-ventral dans la plupart des genres. Pour certains cependant, la costulation domine la tuberculation. Pour d’autres, l’ornementation peut-être très atténuée ou même absente du tour externe. Enroulement généralement évolute. Section comprimée à très déprimée. Dimorphisme sexuel matérialisé seulement par la taille.

Super-famille :

Acanthoceratoidea Grossouvre 1894

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

1993. Kennedy, W., J. & Juignet, P.
A revision of the ammonite faunas of the type Cenomanian. 4. Acanthoceratinae (Acompsoceras, Acanthoceras, Protacanthoceras, Cunningtoniceras and Thomelites)
in Cretaceous Research - 14.2 - Academic Press Inc. (London) / Elsevier
p 169 (=Acanthoceras pseudorenevieri (SPATH, 1926))

1983. Moreau, P., Francis, I., H. & Kennedy, W., J.
Cenomanian Ammonites from Northern Aquitaine
in Cretaceous Research - Vol. 4 - Academic Press Inc. (London) / Elsevier
p 329, fig 8 (=Acanthoceras (Acanthoceras) pseudorenevieri (SPATH, 1926))

1972. Thomel, G.
Les Acanthoceratidae cénomaniens des chaînes subalpines méridionales
in Mémoire de la Société Géologique de France - Nouvelle série - Tome LI - Feuilles 1-13 - No 116 - Centre National de la Recherche Scientifique
p 160, pl LXXX, fig 1-4, pl LXXXI, fig 4, 5 (=Dunveganoceras liguriense nov. sp.), p 161, pl LXXXI, fig 1-3 (=Dunveganoceras liguriense compressum nov. subsp.)

1926. Spath, L., F.
On the zones of the Cenomanian and the uppermost Albian
in Proceedings of the Geologists’ Association - 37 - Geologists’ Association, London
p 431 (=Acompsoceras pseudorenevieri nom. nov. pro Amm. renevieri, GUERANGER 1867 non SHARPE)

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 10 août 2016 - Fiche générée le 10 août 2016 - 1ère publication le 19 août 2000