Ammonites et autres spirales - Olcostephanus (O.) sp. Ammonites et autres spirales - Olcostephanus (O.) sp.

Olcostephanus (O.) sp.

Étage

Hauterivien (-123 à -117 millions d'années) inférieur

Localité

Var - France

Dimensions

Diamètre = 8 cm (3.15 inches)
Epaisseur à l’ouverture = 4,2 cm

Collection

Hervé Châtelier

Classification

Sous-genre :

Olcostephanus Neumayr 1875

Genre :

Olcostephanus Neumayr 1875

Valanginien sup. à Hauterivien inf.
Plutôt évolute à plutôt involute, comprimé à globuleux ou cadicône. Ventre rond. Courtes côtes primaires sur le mur ombilical, pouvant porter des bullae ou épines ombilicales, donnant 2 ou plusieurs secondaires droites ou légèrement incurvées, radiales, rursi- ou prorsiradiées. Intercalaires additionnelles possibles. Secondaires pouvant rarement se diviser, sans devenir virgatotômes. Constrictions et cols obliques dans les stades jeunes ou l’ensemble du macroconque. Le microconque porte des apophyses

Sous-famille :

Olcostephaninae Haug 1910

Tithonien (?) à Hauterivien inf.
Modérément évolute à modérément involutes, comprimés à globuleux ou cadicônes. Côtes primaires se divisant sur l’épaulement ombilical au niveau d’une épine ou une bulla en un faisceau de secondaires traversant le ventre sans interruption. Fortes constrictions au moins à certains stades. Les formes typiques incluent de grands macroconques à ouverture simple et de petits microconques à apophyses. Des genres nains, à ornementation spécifique sur les tours externes, dérivent d’Olcostephanus et affines.

Famille :

Olcostephanidae Haug 1910

Tithonien sup. à Hauterivien inf.
Tours arrondis à modérément comprimés, normalement à fortes constrictions. Côtes généralement regroupées au niveau de tubercules ombilicaux, mais certains genres portent des côtes simples. Les tours internes et les genres nains peuvent avoir des tubercules latéraux et latéro-ventraux. Fort dimorphisme ; microconques à longues apophyses spatulées. La sous-famille primitive des Spiticeratinae inclue des genres qui recouvrent morphologiquement les Olcostephaninae, suggérant une probable descendance.

Super-famille :

Perisphinctoidea Steinmann 1890

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

1980. Thomel, G.
Ammonites
Serre
p 112 (O. sayni)

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 15 janvier 2007 - Fiche générée le 22 juin 2016 - 1ère publication le 01 septembre 1998