Ammonites et autres spirales - Douvilleiceras sp.  

 Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Douvilleiceras sp.

Douvilleiceras sp.

Étage

Albien (-108 à -96 millions d'années) moyen

Localité

Aube - France

Dimensions

Diamètre = 7 cm (2.76 inches)
Epaisseur à l’ouverture = 3,9 cm

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

Espèce du groupe mammillatum, de niveau stratigraphique élevé (argiles c1 de Courcelles, zone à Dentatus), laissée en nomenclature ouverte (Courville, 2010).
Petits Douvilleiceras apparemment adultes à phragmocône pyritisé et chambre phosphatée, peu déprimées. Ornementation dense de 25 à 26 côtes très étroites moins larges que les espaces, dès 25 mm environ. Il peut exister des côtes plus faibles que les autres, induisant une certaine irrégularité de l’espacement. La rangée latéro-ventrale interne de tubercules est située à mi-hauteur, plus haut que chez D. mammillatum. L’ombilic est plutôt ouvert, avec un mur oblique et non vertical. [d’après Courville 2010, modifié : (note sur l’interprétation des tubercules de Douvilleiceras)]

Classification

Genre :

Douvilleiceras de Grossouvre 1894

Albien inf. à moy.
Côtes d’abord non divisées, à forts tubercules ombilicaux et latéro-ventraux, puis porteuses de nombreux tubercules, uniformes ou pas, et finalement atuberculées. Macroconque de taille assez grande et quasi-lisse sur les derniers tours.

Sous-famille :

Douvilleiceratinae Parona & Bonarelli 1897

Aptien sup. à Albien moy.
Au stade jeune, les côtes portent des tubercules ombilicaux, latéraux et latéro-ventraux comme chez Epicheloniceras. Puis, elles deviennent multituberculées. Chez certaines espèces, les tubercules sont très proéminents. Strigation usuelle, disparaissant plus ou moins tôt dans la croissance pour finalement laisser des côtes franches sur les tours externes.

Famille :

Douvilleiceratidae Parona & Bonarelli 1897

Barrémien sup. à Albien moy.
Dériverait probablement des Peirescinae, Bert & al. 2006 (Hemihoplitidae, Spath 1924) selon les auteurs de cette sous-famille.
Formes évolutes. Tours déprimés à circulaires ou polygonaux. Côtes fortes à combinaisons variées de tubercules ombilicaux, latéraux et latéro-ventraux. Sutures cloisonnaires à selle latéro-externe massive et large lobe latéral divisé en deux lobes.

Super-famille :

Douvilleiceratoidea Parona & Bonarelli 1897

Sous-ordre :

Ancyloceratina Wiedmann 1966

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2010. Courville, P. & Lebrun, P.
L’Albien (Crétacé) de la région de Troyes (Aube) et ses ammonites : Hoplitidae et Douvilleiceratidae
in Fossiles - No 4 - Editions du Piat
p 28, pl 6D-E (=Douvilleiceras sp.)

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 06 décembre 2016 - Fiche générée le 06 décembre 2016 - 1ère publication le 01 septembre 1998