Ammonites et autres spirales - Protetragonites obliquestrangulatus 1

Protetragonites obliquestrangulatus (Fallot 1920) non Kilian 1888

Étage

Aptien (-113 à -108 millions d'années) moyen

Localité

Alpes-De-Haute-Provence - France
Alpes-De-Haute-Provence

Dimensions

Diamètre = 2,7 cm (1.06")
Epaisseur à l’ouverture = 1 cm (.39")

Commentaire

La forme décrite par Fallot (1920) est une espèce des sous-zones à Debile et Gracile (Aptien moyen).
Forme très évolute, à section circulaire. Ornementation constituée de constrictions plus ou moins bien marquées, droites et fortement inclinées vers l’avant, ainsi que de fines costules droites ou flexueuses. En l’absence d’individus Barrémiens et Bédouliens, l’espèce de Kilian, créée pour des ammonites valanginiennes ne peut être attribuée de façon évidente aux formes aptiennes, qui semblent avoir quelques différences dans la forme et le nombre de constrictions. [Dutour, 2005]

Classification

Genre :

Protetragonites Hyatt 1900

Berriasien à Albien sup.
Formes très évolutes, serpenticônes. Tours à peine en contact. Taux d’expansion très faible. Section circulaire ou elliptique comprimée à subquadratique. Coquille lisse en dehors de quelques lignes d’accroissement, constrictions régulières en moulage interne ou en surface sur toute la coquille, de 4 à 12 par tour, radiales et rectilignes ou prorsiradiées ou courbées vers l’avant, occasionnellement précédées d’une côte. Suture typiquement lytoceratoïde, mais simplifiée. [d’après Hoffmann 2015]

Sous-famille :

Lytoceratinae Neumayr 1875

Sinémurien à Cénomanien.
Formes ornées de lignes de croissance et parfois de côtes lamellaires auxquelles correspondent généralement des constrictions sur le moulage interne. La ligne de suture présente 2 lobes latéraux, le premier étant très large, et un lobe dorsal cruciforme. [d’après Hoffmann 2015]

Famille :

Lytoceratidae Neumayr 1875

Sinémurien à Cénomanien.
Ammonites très évolutes, à tours juste en contact ou avec un très faible recouvrement. Expansion rapide des tours chez certaines formes, tandis que d’autres sont serpenticônes. Ornementation de stries d’accroissement, souvent froissées, avec d’occasionnelles constrictions et collerettes associées, plus rarement de côtes ou de plis. Sutures typiquement lytoceratoïdes, à 5 lobes et selles très complexes, recoupées par les lobes latéraux largement évasés. Lobe ventral peu profond. [d’après Hoffmann 2015]

Super-famille :

Lytoceratoidea Neumayr 1875

Jurassique et Crétacé
Super-famile issue des Psiloceratinae au Jurassique inférieur.
Ammonites planispiralées très évolutes. Section généralement ronde, ornée de stries, côtes, tubercules, constrictions et collerettes chez les formes à enroulement normal. Suture à 3 paires de selles très complexes à terminaisons généralement non phylloïdes. Lobe ventral très peu profond, provoquant une asymétrie importante de la première selle latérale. Présence d’un lobe septal dans toute la super-famille. Tendance à développer des lobes bifides. [d’apres Hoffmann 2015]

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2005. Dutour, Y.
Biostratigraphie, évolution et renouvellements des ammonites de l’Aptien supérieur (Gargasien) du bassin vocontien (Sud-Est de la France). Thèse de Doctorat.
Université Claude Bernard - Lyon I
p 81, pl 7 (=Protetragonites cf. obliquestrangulatus (Kilian))

1920. Fallot, M., P.
Observations sur diverses espèces de la faune du Gargasien bathyal alpin et en particulier sur la faune de Blieux
in Contribution à l’étude des céphalopodes paléocrétacés du sud-est de la France - pp 229-272 - Ministère des Travaux Publics - Imprimerie Nationale
p 231, pl I (non "Lytoceras" oblique-strangulatum Kilian, 1888)

1920. Gignoux, M., M.
Les Lytoceratidés du Paléocrétacé
in Mémoires pour servir à l’explication de la carte géologique détaillée de la France - Ministère des Travaux Publics - Paris, Imprimerie Nationale
p 110, 111 (pars.)

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 1er août 2018 - Fiche générée le 15 août 2018 - 1ère publication le 1er septembre 1998