Ammonites et autres spirales - Esericeras eseri (M) Ammonites et autres spirales - Esericeras eseri (M)

Esericeras eseri (Oppel 1856) (M)

Étage

Toarcien (-184 à -175 millions d'années) supérieur

Localité

Calvados - France

Dimensions

Diamètre = 15 cm (5.91 inches)
Epaisseur à l’ouverture = 3,45 cm

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

Zone à thouarsense. Sous-zone à fascigerum. Horizon à fascigerum. Merci à Alain Bonnet à qui j’ai échangé cette ammonite.

Esericeras le plus courant, pouvant atteidre une grande taille (plus de 300 mm), involute et d’épaisseur assez variable, plutôt à tendance comprimée. La costulation régulière disparaît sur la loge d’habitation. [Rulleau]

Fiche liée

 Cliquez sur le tiroir pour l'ouvrir/fermer

Esericeras eseri (M)

Classification

Genre :

Esericeras Buckman 1920

Toarcien sup. (sous-zone à fascigerum à base de la sous-zone à fallaciosum).
D’après Schweigert et al., 1998, Esericeras est synonyme de Phlyseogrammoceras (Buckman, 1901) et constitue un ancêtre de la sous-famille des Phlycticeratinae. Leurs arguments sont surtout morphologiques.
Ce n’est pas la vision de Rulleau, 2001, 2006, qui en fait une branche disjointe des Phlyseogrammoceras, les deux genres étant issus des Pseudogrammoceras et séparés par un hiatus stratigraphique de la durée de la sous-zone à fallaciosum.Les Esericeras sont de grande taille, involutes et comprimés. La section est lancéolée avec une paroi ombilicale presque verticale et élevée. La carène est creuse et haute. [Rulleau]

Sous-famille :

Grammoceratinae Buckman 1905

Toarcien supérieur.
Sous-famille issue des Phymatoceratinae, largement dominante au Toarcien supérieur (95% des faunes d’ammonites) et regroupant des formes très diverses sans ligne morphologique générale mais dont les différentes lignées évolutives sont assez bien établies. "On assiste en fait à une évolution de type itératif dans laquelle les processus hétérochroniques sont le plus souvent complexes" [Rulleau]

Famille :

Hildoceratidae Hyatt 1867

Pliensbachien à Toarcien.
Ammonites à côtes plus ou moins flexueuses. Les sutures cloisonnaires sont relativement simples, sauf chez certaines formes très différenciées (Polyplectus). [Gabilly]

Super-famille :

Hildoceratoidea Hyatt 1867

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2011. Lacroix, P.
Les Hildoceratidae du Lias moyen et supérieur des domaines NW européen et téthysien - Une histoire de famille
Pierre Lacroix
p 298, pl 142

2006. Rulleau, L.
Biostratigraphie et paléontologie du Lias supérieur et du Dogger de la région lyonnaise
Edité par Louis Rulleau et Section Géo-Paléo du Comité d’Etablissement des carrières Lafarge à Lozanne
p 86, pl 42

2002. Neige, P. & Rouget, I.
Les ammonites du Toarcien de Chantonnay (Vendée, France): analyse paléontologique, biostratigraphie et réflexion sur les Hildoceratinae
in Geodiversitas - 24 (4) - Muséum National d’Histoire Naturelle, Paris
p 778, fig 7, 8 (?) - lien

2001 (édition revue et complétée). Rulleau, L.
Les Grammoceratinae du Toarcien supérieur de la région lyonnaise
C.E. des ciments Lafarge
p 19, pl 20-21, 23-24

2001. Rulleau, L., Elmi, S. & Thévenard, B.
Géologie et paléontologie des dépôts ferrugineux du Toarcien et de l’Aalénien aux environs de Lyon
in Documents des Laboratoires de Géologie de Lyon - No 154 - U.F.R. des Sciences de la Terre - Université Claude Bernard - Lyon I
pl 13

1998. Rulleau, L., Alméras, Y., Combemorel, R., Elmi, S. & Tintant, H.
Révision critique des Céphalopodes et des Brachiopodes décrits dans le tome IV des "Etudes paléontologiques des dépôts jurassiques du bassin du Rhône", par Eugène Dumortier (1874)
in Mémoires du Muséum d’Histoire Naturelle de Lyon - No 2 - Muséum de Lyon
p 51, pl 6

1998. Schweigert, V.G. & Dietze, V.
Revision der dimorphen Ammonitengattungen Phlycticeras Hyatt - Oecoptychius Neumayr (Strigoceratidae, Mitteljura)
in Stuttgarter Beiträge zur Naturkunde - Serie B - (Geologie und Paläontologie) - No 269 - Staatliches Museum für Naturkunde, Stuttgart
p 33

1997. Cariou, E., Hantzpergue, P. & al.
Biostratigraphie du jurassique ouest-européen et méditerranéen
ELF Exploitation Production
p 32

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 11 septembre 2013 - Fiche générée le 22 juin 2016 - 1ère publication le 11 septembre 1999