Ammonites et autres spirales - Sigaloceras calloviense (M)  

 Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Sigaloceras calloviense (M)

Sigaloceras calloviense (Sowerby 1815) (M)

Étage

Callovien (-160 à -154 millions d'années) inférieur

Localité

Wiltshire - Angleterre

Dimensions

Diamètre = 10,5 cm (4.13 inches)
Epaisseur à l’ouverture = 3,4 cm
Epaisseur maximale = 3,6 cm

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

Individu macroconque adulte complet montrant une large constriction juste en amont du péristome (pas évident à voir sur la photo). La plus forte épaisseur précède immédiatement cette constriction.

Classique index de zone au sommet du Callovien inférieur boréal.
S. calloviense montre, au cours de son développement, de très grandes variations tant dans ses dimensions que son ornementation. L’aspect est de plus très différent selon que le fossile est "en coquille" ou un moule interne. Elle atteint 110 mm, la section elliptique devient triangulaire sur la loge, le net méplat ventral persiste jusqu’à l’ouverture, simple et sinueuse. L’ornementation, d’abord fine et dense, s’atténue et s’espace sur la loge. [Tintant 1963]

Fiche liée

 Cliquez sur le tiroir pour l'ouvrir/fermer

Sigaloceras calloviense (M)

Classification

Genre :

Sigaloceras Hyatt 1900

Callovien inf. sup.
Dérive de Kepplerites par l’intermédiaire du groupe trichophorus.
Keppleritinae involutes, à ombilic étroit et section élevée, méplat ventral large jusqu’à l’ouverture simple et sinueuse chez le macroconque ou portant de courtes apophyses chez le microconque. Ornementation fine et dense. Dans les tours internes, des côtes primaires courtes donnent des faisceaux de secondaires fines et serrées. Pas de tubercules latéraux. Les côtes externes sont interrompues de part et d’autre du ventre chez le jeune, puis le traversent. La loge est ornée de rides espacées.

Sous-famille :

Keppleritinae Tintant 1963

Callovien inf. à moy.
Formes généralement globuleuses, à région ventrale aplatie chez le jeune, méplat ventral disparaissant plus ou moins rapidement, persistant parfois jusqu’à l’ouverture. Pas de tubercules ventraux, sauf dans les formes très jeunes, ni de tubercules ombilicaux.

Famille :

Kosmoceratidae Haug 1887

Callovien inf. inf. à sup. sup.
Dérivent des Macrocephalitidae par une légère modification de la forme du ventre qui se borde également de tubercule externes chez le jeune.
Formes globuleuses + ou - comprimées, + ou - évolutes. Ventre aplati bordé de tubercule externes au moins chez le jeune. Ornementation généralement forte. Côtes internes entre tubercules latéral et ombilical de force variable. Externes plus fines, plus nombreuses, chacune portant un tubercule externe chez les formes primitives puis fendues, fasciculées, lautiformes et de nouveau simples à la fin du Callovien. Sutures cloisonnaires assez simples à éléments larges.

Super-famille :

Stephanoceratoidea Neumayr 1875

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2009. Branger, P.
Buffevent (Deux-Sèvres), une nouvelle coupe de référence pour la base du Callovien
in Nature entre Deux Sèvres - No 2 - Association Deux-Sèvres Nature Environnement
pl 2

2003. Thierry, J.
Les ammonites du Bathonien-Callovien du Boulonnais : biodiversité, biostratigraphie et biogéographie
in Géobios - Vol. 36 (2003) - Editions scientifiques et médicales Elsevier SAS
p 105, pl 4, 5 - lien

1997. Cariou, E., Hantzpergue, P. & al.
Biostratigraphie du jurassique ouest-européen et méditerranéen
ELF Exploitation Production
p 69

1996. Gerasimov, P., A., Mitta, V., V., Kochanova, M., D. & Tesakova, E., M.
The Callovian Fossils of the Central Russia
All-Russian Research Institute of Geology and Oil (VNIGNI)
pl 36

1994. Fischer, J.-C. & al.
Révision critique de la paléontologie française d’Alcide d’Orbigny - Volume I - Céphalopodes jurassiques
Masson
p 148, pl 59-60

1985. Schlegelmilch, R.
Die Ammoniten des Süddeutschen Dogger
Gustav Fischer Verlag - Stuttgart - New York
pl 40

1963. Tintant, H.
Les Kosmocératidés du Callovien inférieur et moyen d’Europe occidentale
Presses Universitaires de France
p 194, pl XIX-XXII

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 13 juin 2016 - Fiche générée le 22 juin 2016 - 1ère publication le 11 octobre 2003