Ammonites et autres spirales - Macrocephalites (Kamptokephalites) aff. cossmani (m)   Ammonites et autres spirales - Macrocephalites (Kamptokephalites) aff. cossmani (m)  

 Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Macrocephalites (Kamptokephalites) aff. cossmani (m)

Macrocephalites (Kamptokephalites) aff. cossmani Petitclerc 1915 (m)

Étage

Callovien (-160 à -154 millions d'années) inférieur

Localité

Deux-Sèvres - France

Dimensions

Diamètre = 6,5 cm (2.56 inches)
Epaisseur à l’ouverture = 3,7 cm

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

Dimorphe microconque avec loge d’habitation. La section est toujours déprimée sans angulosité, les côtes jamais trifurquées, certaines restant simples (ce qui est courant sur la loge des Macrocephalitinae microconques adultes) mais se raccordant à une bifurcation sur l’autre face.

Espèce de la sous-zone à prahecquense.
Selon Peticlerc, "les côtes de cette forme sont très saillantes et coupantes, comme celles de certains Macrocephalites de Madagascar". L’ombilic est large et la section déprimée.

Classification

Sous-genre :

Kamptokephalites Buckman 1922

Callovien inf.
Ne montre pas de compression des tours au cours de la croissance. L’ombilic est profond. Les flancs courbes se raccordent au mur ombilical et au bord ventral très bombés sans aucune angulosité. La costulation est vigoureuse. Les côtes sont à peine proverses sur les flancs et droites sur le ventre, généralement monoschizotomes bifurquées, surtout chez les microconques et jeunes macroconques, ou polyschizotomes avec intercalaires. Sutures à éléments assez larges et profonds.

Genre :

Macrocephalites Zittel, 1884 emend. Spath 1928

Callovien inf. inf. à moy. inf.
Même description que la sous-famille (si l’on admet le caractère sub-générique de Kamptokephalites, elle n’inclut que le genre Macrocephalites au sens large).

Sous-famille :

Macrocephalitinae Buckman 1922

Callovien inférieur et extrême base du moyen.
Sphéro- à subsphérocône. Taille moyenne à grande. Enroulement involute à très involute. Ombilic profond à mur droit ou peu oblique. Section ogivale à déprimée. Côtes fines, moyennes ou grossières en général bi- ou trifurquées, rétroverses puis proverses après le bord ombilical, puis radiales après le point de bifurcation. L’ornementation du macroconque adulte s’atténue alors qu’elle se renforce chez le microconque. Sutures à 9 lobes très découpés. [Thierry]

Famille :

Macrocephalitidae Buckman 1922

Bathonien moy. à Callovien moy./?sup.
Formes involutes, globulaires, à côtes tranchantes. Loge d’habitation du macroconque lisse chez beaucoup de genres. Péristome simple, sans constriction, col ou évasement. Rare dans le domaine boréal.

Super-famille :

Stephanoceratoidea Neumayr 1875

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

1997. Thierry, J., Cariou, E., Elmi, S., Mangold, C., Marchand, D. & Rioult, M.
Callovien
in Biostratigraphie du jurassique ouest-européen et méditerranéen - Chap. 8 - ELF Exploitation Production
p 73

1915. Petitclerc, P.
Essai sur la faune du Callovien dans le département des Deux-Sèvres et, plus spécialement, de celle des environs de Niort
Louis Bon, Vesoul
pl II

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 06 novembre 2007 - Fiche générée le 20 octobre 2014 - 1ère publication le 01 septembre 1998