Ammonites et autres spirales - Lytoceras (?) sp.  

 Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Lytoceras (?) sp.

Lytoceras (?) sp.

Étage

Toarcien (-184 à -175 millions d'années) supérieur

Localité

Deux-Sèvres - France

Dimensions

Diamètre = 2,2 cm (0.87 inches)

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

Specimen bizarrement sculpté, en positif, dans une coquille d’huître ! On pourrait imaginer que l’huître ait moulé l’empreinte du rocher sur lequel elle était accrochée, cette empreinte étant comme par hasard un négatif de fossile... donc bien antérieur à l’huître (c’est elle qui est Toarcien sup.). Un fossile de fossile en quelque sorte... ou un original phénomène de remaniement, mais la vérité est autre.

Classification

Genre :

Lytoceras Suess 1865

Sinémurien (sous-zone à Bucklandi) à Cénomanien.
Formes de taille petite à très grande. Section du tour arrondie-circulaire, comprimée à déprimée, ou subquadratique. Taux d’expansion variable, faible à élevé. Enroulement très évolute, à tours juste en contact ou à peine recouvrants. Ornementation de lignes d’accroissement proéminentes ou de costules souvent crénulées, voire de strigations. Côtes rectilignes à sinueuses, occasionnellement faibles à fortes, régulièrement ou irrégulièrement espacées. Constrictions en moulage interne, associées à des collerettes lamellaires en coquille, parfois plus denses dans les tours internes. Le lobe septal est plus fort chez les formes crétacées. [d’après Hoffmann 2015]

Sous-famille :

Lytoceratinae Neumayr 1875

Sinémurien à Cénomanien.
Formes ornées de lignes de croissance et parfois de côtes lamellaires auxquelles correspondent généralement des constrictions sur le moulage interne. La ligne de suture présente 2 lobes latéraux, le premier étant très large, et un lobe dorsal cruciforme. [d’après Hoffmann 2015]

Famille :

Lytoceratidae Neumayr 1875

Sinémurien à Cénomanien.
Ammonites très évolutes, à tours juste en contact ou avec un très faible recouvrement. Expansion rapide des tours chez certaines formes, tandis que d’autres sont serpenticônes. Ornementation de stries d’accroissement, souvent froissées, avec d’occasionnelles constrictions et collerettes associées, plus rarement de côtes ou de plis. Sutures typiquement lytoceratoïdes, à 5 lobes et selles très complexes, recoupées par les lobes latéraux largement évasés. Lobe ventral peu profond. [d’après Hoffmann 2015]

Super-famille :

Lytoceratoidea Neumayr 1875

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

1994. Fischer, J.-C. & al.
Révision critique de la paléontologie française d’Alcide d’Orbigny - Volume I - Céphalopodes jurassiques
Masson

1993. Rulleau, L.
Les Phylloceratidae et les Lytoceratidae du Toarcien et du Dogger inférieur de la région lyonnaise
C.E. Ciments Lafarge

1977. Chavan, A. & Cailleux, A.
Détermination pratique des fossiles
Masson
p 296

?année.
Minéraux & Fossiles
CEDIM
n° 237, p 26-27

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 28 mars 2016 - Fiche générée le 08 août 2016 - 1ère publication le 27 août 2003