Simbirskitinae Spath 1924

Hauterivien inf. à Barrémien inf.
Formes boréales à extensions sub-méditerranéennes considérables. Atteignent le Barrémien inf. si l’on y inclue Paraspiticeras, ainsi que le proposent Busnardo & al. (2003). Macroconques de grande taille, involutes à évolutes, comprimés à coronatiformes, jamais cadicônes. Côtes primaires portant généralement des épines ou bullae péri-ombilicales engendrant 2 à 6 côtes secondaires plus ou moins projetées sur le ventre. Les côtes peuvent faiblir ou disparaître sur les tours externes des formes comprimées. Microconques isocostés, perisphinctoïdes de type Pavlovia à discoïdes de type Subcraspedites ou Tollia. Sutures usuellement à 3 lobes auxiliaires. Chez le macroconque, la ligne de base croît jusqu’au 2è lobe latéral puis décroît jusqu’à un lobe ombilical indiscible chez les formes évolutes.

Paraspiticeras sp.

Paraspiticeras sp.
Alpes-De-Haute-Provence - France
Hauterivien sup.
Diamètre = 14 cm (5.51")

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z